La manifestation jeunesse Lire en short deviendra Partir en livre

Cécile Mazin - 02.05.2016

Culture, Arts et Lettres - Salons - littérature jeunesse CNL - Lire en short jeunesse - Partir en livre événement jeunesse


La grande manifestation jeunesse Lire en Short, inaugurée l’année passée par la ministre de la Culture Fleur Pellerin, devait connaître une deuxième édition en 2016. Les dates prévues la feront se dérouler du 20 au 31 juillet 2016. Mais il semble bien que Lire en Short, un nom qui faisait difficilement l’unanimité, ait été revu et corrigé.

 

Joann Sfar doit dessiner la nouvelle affiche, apprenait-on du Centre national du Livre, durant le Salon du livre de Paris. Et pour l’heure, cette nouvelle affiche se fait attendre. Un lecteur assidu, manifestement accro aux réseaux sociaux, a attiré l’attention de la rédaction sur un changement survenu dans les pages Facebook de la manifestation.

 

 

 

« J’ai voulu retrouver des posts diffusés durant le Salon du livre de Paris, justement, et je suis tombé sur une erreur : la page n’existait plus. »

 

Confirmation faite par la rédaction : le site officiel est toujours disponible avec le nom Lire en Short, mais la page Facebook est inaccessible. À moins de passer par le cache de Google, et de découvrir ce qui serait le nouveau nom de Lire en Short : Partir en livre.

 

 

 

 

Chose étrange, le compte Twitter s’est pour sa part arrêté au 17 février : 

 

 

 

Le titre « Lire en short » était fait, d’après Fleur Pellerin, la ministre de la Culture, pour « être un peu décalé, ne pas donner une image institutionnelle de cette fête et ne pas se prendre au sérieux même si le but est extrêmement sérieux ». Elle ajoutait : « [N]ous voulons prendre en compte ce que sont les goûts des jeunes, ce que sont leurs codes et leur façon d’accéder à l’information et à la culture aujourd’hui […] nous voulons faire un clin d’œil, être un peu drôle. » D’ailleurs la ministre l’avait « testé sur [ses] ados et [avait] eu une très bonne réception… ».

 

En outre, dans le bilan de Lire en Short qui avait été présenté de l’opération, l'organisation signalait : « Le plan de communication a été pensé pour coordonner une communication nationale dédiée principalement à installer le nom de la Fête et son principe dans les esprits puis de créer une adhésion, avec une communication spécifique à l’échelle régionale vouée à la mise en valeur des animations tout en permettant l’appropriation des messages au niveau local. » Il n’était donc pas prévu d’en changer.

 

La grande fête du livre pour la jeunesse est toujours d’actualité, mais aura donc changé de nom. Nous attendons plus de renseignements de la part du ministère de la Culture.