La recherche du temps perdu sur France2, une histoire d'humour

Clément Solym - 01.02.2011

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - proust - recherche - temps


Comment parvient-on à rendre les quelque 3000 pages, éparses à travers 7 tomes de la Recherche du temps perdu de Proust, dans un téléfilm ? On ne fait pas ? Si, revendique la réalisatrice Nina Companeez, qui s'est lancée dans l'aventure...


France 2 prend ainsi le risque de la diffusion d'un téléfilm à compter d'aujourd'hui, avec une suite demain, pour deux tomes de 110 minutes pièce. Avec clairement une orientation : celle de l'humour, dans l'espoir fou - et un peu vain, faut pas rigoler - de « transmettre intactes les émotions suscitées ».
Nous sommes en 1900 et le narrateur a 20 ans. Fils unique, il a grandi dans une famille française de la bourgeoisie aisée et cultivée, entourée par l'amour protecteur et sans limite de sa mère et de sa grand-mère. Il est d'une sensibilité exacerbée. Insomniaque, nerveux et asthmatique, il souffre depuis l'enfance de crises nerveuses et de suffocations.

Il est enfin arrivé à l'indifférence à l'égard de Gilberte Swan, qui a été le grand amour de son adolescence et son premier grand chagrin puisqu'elle l'a rejeté. Consolé, plein de désirs et de rêves d'amour, il part en train avec sa grand-mère pour Balbec, en Normandie, afin de respirer l'air marin qui doit le fortifier...
On peut découvrir une première partie présentée à cette adresse par la chaîne, entre deux publicités. Rendez-vous Mardi 1er février et Mercredi 2 février à 20h35.