medias

La recherche du temps perdu sur France2, une histoire d'humour

Clément Solym - 01.02.2011

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - proust - recherche - temps


Comment parvient-on à rendre les quelque 3000 pages, éparses à travers 7 tomes de la Recherche du temps perdu de Proust, dans un téléfilm ? On ne fait pas ? Si, revendique la réalisatrice Nina Companeez, qui s'est lancée dans l'aventure...


France 2 prend ainsi le risque de la diffusion d'un téléfilm à compter d'aujourd'hui, avec une suite demain, pour deux tomes de 110 minutes pièce. Avec clairement une orientation : celle de l'humour, dans l'espoir fou - et un peu vain, faut pas rigoler - de « transmettre intactes les émotions suscitées ».
Nous sommes en 1900 et le narrateur a 20 ans. Fils unique, il a grandi dans une famille française de la bourgeoisie aisée et cultivée, entourée par l'amour protecteur et sans limite de sa mère et de sa grand-mère. Il est d'une sensibilité exacerbée. Insomniaque, nerveux et asthmatique, il souffre depuis l'enfance de crises nerveuses et de suffocations.

Il est enfin arrivé à l'indifférence à l'égard de Gilberte Swan, qui a été le grand amour de son adolescence et son premier grand chagrin puisqu'elle l'a rejeté. Consolé, plein de désirs et de rêves d'amour, il part en train avec sa grand-mère pour Balbec, en Normandie, afin de respirer l'air marin qui doit le fortifier...
On peut découvrir une première partie présentée à cette adresse par la chaîne, entre deux publicités. Rendez-vous Mardi 1er février et Mercredi 2 février à 20h35.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.