La romancière Edna O'Brien récompensée pour l'ensemble de son oeuvre

Camille Cado - 05.12.2019

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Edna O'Brien prix - Edna O'Brien David Cohen Prize - Prix David Cohen Litterature


Mardi 3 décembre 2019, la romancière irlandaise Edna O'Brien a remporté le David Cohen Prize for Literature pour l'ensemble de son oeuvre. Remis tous les deux ans à un écrivain britannique ou irlandais, le prix a été fondé par le papyrologue néerlandais en 1993, dans l'espoir de créer un équivalent au Nobel uniquement pour les auteurs du Royaume-Uni. 
 

Hay Festival 2016 - Edna O'Brien


Ces dernières années, Edna O'Brien n'a cessé de multiplier les récompenses. Après avoir reçu un PEN/Nabokov Award pour la portée internationale de son œuvre en 2018, la romancière irlandaise a été distinguée par un Prix Femina spécial pour son dernier titre, Girl, traduit par Aude de Saint-Loup et Pierre-Emmanuel Dauzat aux éditions Sabine Wespieser. 

Mardi 3 décembre, Edna O'Brien s'est vu décerner un autre prix, le David Cohen Prize for Literature. Doté de 40 000 £, il récompense l'ensemble de sa brillante carrière. Le jury a salué « son talent littéraire, son courage, et l'impact évident de ses romans, des plus récents à son premier livre, paru il y a  60 ans ». « O'Brien a réalisé une carrière d'une cohérence si brillante ! », a ajouté Mark Lawson, président du jury. 

Née en 1930, la romancière irlandaise fait son entrée en littérature en 1960 avec la trilogie Country Girls. Sa parution sera très controversée. En cause notamment, la liberté avec laquelle O'Brien décrit la sexualité de ses personnages féminins. Très critiqués par les conservateurs du pays, les livres seront d'abord interdits en Irlande. Certains iront même jusqu'à bruler les ouvrages.
Depuis, l'image de l'écrivaine qui libère les moeurs et les arts ne la quitte plus. Ses romans sont connus pour contester ouvertement l'ordre moral et familial de l'Irlande catholique, en abordant notamment des thèmes assez tabous comme la sexualité féminine. O'Brien s'essaye même à l'écriture sous LSD avec Night, traduit par Jean-Baptiste de Seynes sous le titre Nuit chez Fayard en 1994. 

« Son véritable exploit réside dans sa capacité à redéfinir - de multiples façons et avec une voix unique - ce que signifie être humain » a déclaré Viv Groskop, journaliste et membre du jury. 
 

Edna O'Brien : futur Prix Nobel ? 
 

Le David Cohen Prize for Literature est souvent considéré comme un précurseur pour le prix Nobel, affirme The Guardian. En effet, de nombreux lauréats comme V. S. Naipaul, Doris Lessing ou encore Harold Pinter, avaient été distingués par cette récompense britannique avant de recevoir le célèbre prix suédois. 

Pour le moment, en tant que lauréate du David Cohen Prize for Literature, Edna O'Brien a eu la lourde tâche d'attribuer le prix Clarissa Luard. Doté de 10.000 £, il récompense un écrivain émergent. La romancière a choisi de distinguer Clodagh Beresford Dunne, une poétesse irlandaise de Dungarvan.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.