Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

La sélection officielle de Cannes boude les adaptations de romans

Antoine Oury - 17.04.2014

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Cannes 2014 - sélection officielle - adaptation


Marcello a-t-il eu du nez en prêtant son image à l'édition 2014 du Festival de Cannes ? Difficile de le savoir pour le moment, mais la sélection officielle a été détaillée ce matin même par Thierry Frémaux. Premier constat : alors que les autres années débordaient d'adaptations de romans, l'édition 2014 est plus avare en la matière.

 


 

 

 Alors que les sélections cannoises (de l'officielle à celles d'Un Certain Regard ou Cinéfondation) sont d'habitude l'occasion de passer en revue les sorties récentes en matière de littérature, l'année 2014 est curieusement maigre. Les longs métrages en compétition ne font ainsi apparaître qu'une seule adaptation, celle de The Homesman (publié en France sous le titre Le Chariot des damnés aux Presses de la Cité en 1992) par Tommy Lee Jones.

 

Ce western est tiré du roman du même nom de Glendon Swarthout, écrivain américain né en 1918 et mort en 1992. Son roman Where the Boys Are (1960) avait déjà fait l'objet d'une adaptation, sous le titre Ces folles de filles d'Ève, l'année même de sa sortie, avec Henry Levin à la réalisation. Au total, ce sont à présent 8 de ses 15 romans écrits seul qui auront été portés sur le grand écran. 

 

Au sein de la sélection Un Certain Regard, on retrouvera tout de même La Chambre bleue, adaptation du roman de Georges Simenon par Mathieu Amalric. Suite française, l'adaptation du livre d'Irène Némirovsky sorti en 1942 et réalisée par Saul Dibbs, n'aura pas eu cette chance...