La Villa départementale Marguerite Yourcenar accueille 3 écrivains en juillet

Antoine Oury - 29.06.2016

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Villa départementale Marguerite Yourcenar - résidence auteurs Nord - Marguerite Yourcenar Mont Noir


La Villa Marguerite Yourcenar, équipement culturel du département du Nord, accueille chaque année une quinzaine d'écrivains en résidence de création, d'une durée d'un à deux mois. Pour le mois de juillet 2016, la maison située au cœur des Monts de Flandre, entre Lille et Dunkerque, sur le site verdoyant du Mont Noir, accueille 3 auteurs.

 

Stylo

(photo d'illustration, Bruno Bord, CC BY-SA 2.0)

 

 

C'est dans cette villa bourgeoise mêlant style art déco et néo-normand que Marguerite Yourcernar vécut une partie de son enfance, entre 1903 et 1912. Devenue résidence d’écrivains au rayonnement international, la villa accueille chaque année une quinzaine d’auteurs venus du monde entier pour une résidence de création d’un à deux mois.

 

Elle organise également de nombreuses manifestations littéraires en direction du grand public, des amateurs de littérature et des scolaires dont quatre grands rendez-vous littéraires annuels : Les Grands Dialogues (hiver), Grand Concours d’Écriture & Journées Collégiens (printemps), Villa en Fête (été) ou la Journée professionnelle (automne).

 

Au mois de juillet 2016, elle accueillera donc :

 

  • Véronika Boutinova (France) : Née en 1969, elle vit à Calais. Chargée de cours à l’université Lille 3, elle est spécialiste des dramaturgies contemporaines d’Europe centrale orientale. Metteure en scène, elle est l’auteure de plusieurs pièces de théâtre qui évoquent les questions liées aux migrations en Europe. Elle écrit également du théâtre pour enfants au sein de la compagnie DTF qui propose des actions de médiation autour de ses textes (Anatoli, Le Petit divorcé) en milieu scolaire. Bibliographie : N.I.M.B.Y et Dialogues avec un calendrier bulgare, éd. L’Espace d’un instant, 2014.
  •  
  • Roberto Ferrucci (Italie) : Né en 1960, il vit à Venise et enseigne l’écriture créatrice à l’université de Padoue. Il est l’auteur de plusieurs récits, nouvelles et romans dont deux sont traduits en français. Il a traduit en italien plusieurs auteurs francophones comme Jean Echenoz, Jean-Philippe Toussaint, Patrick Deville… Bibliographie : Ça change quoi, éd. du Seuil, 2010. Sentiments subversifs, éd. MEET, 2010 (édition bilingue).
  •  
  • Marion Richez (France) : Née dans le Nord en 1983, elle vit dans le Morbihan. Agrégée et docteure en philosophie, elle a publié un premier roman en 2014. Bibliographie : L’Odeur du Minotaure, Sabine Wespieser éditeur, 2014.