La villa Yourcenar accroît son soutien à la littérature

Clément Solym - 18.02.2011

Culture, Arts et Lettres - Salons - villa - yourcenar - soutien


 La villa Yourcenar, ancienne propriété de la famille de l'académicienne, devenue résidence pour écrivains, a décidé de revitaliser ses actions en faveur de la littérature en fixant des rendez-vous saisonniers lancés par des « dialogues » entre gens de lettres.

Le conseil général du Nord, qui est gestionnaire de cette propriété de Saint-Jans-Cappel, à 40 km de Lille, a pris cette décision de manière à approfondir «  le travail d'excellence et de vulgarisation de la littérature », a précisé sa vice-présidente à la culture Martine Filleul (PS). 

Le premier de ces nouveaux « grands dialogues » a eu lieu jeudi soir au Palais des Beaux Arts de Lille. Participaient l'écrivain et éditeur Philippe Sollers et la journaliste littéraire du Monde Josyane Savigneau, sur le thème de « l'avenir du livre et de la littérature à l'ère d'internet ».

La programmation du printemps sera ensuite réservée aux collégiens du Nord avec l'organisation d'un concours d'écriture sur le thème du polar et d’ateliers (écriture, bandes dessinées, reliure, nature), ainsi que des rencontres avec auteurs. Cet été sera organisé l’évènement « villa en fête » (le 5 juin), où se tiendront des portes ouvertes sur la villa et des animations.

À l'automne, l'ancien festival littéraire « Par monts et par mots » ressuscitera sous le nom de « Voix au chapitre », mettant à l'honneur, du 3 au 6 novembre « les écritures du voyage et les écrivains voyageurs » avec lectures, spectacles, débats et un hommage à Blaise Cendrars.

La villa Yourcenar poursuivra de plus belle ses résidences offertes aux écrivains d'Europe et de la francophonie qui en font, selon son directeur Achmy Halley, un « laboratoire de création contemporaine » ; chaque année, 15 écrivains sont sélectionnés pour passer un maximum de deux mois dans la propriété.

Un espace permanent scénographique d'accueil du public devrait aussi y être créé d'ici 2013 grâce à la rénovation d'un ancien bâtiment militaire.