Lady Chatterley taille sa route jusqu'au cinéma, avec Sony Pictures

Antoine Oury - 27.01.2014

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - D.H. Lawrence - Lady Chatterley - cinéma


Quelques années après une adaptation cinématographique de Pascale Ferran, le roman Lady Chatterley de D.H. Lawrence va revenir dans les salles de cinéma, avec cette fois une production hollywoodienne aux manettes. David Magee, le scénariste à l'origine de Life of Pi, a été chargé de l'écriture par Sony Columbia Pictures.

 


Lady Chatterley's Lover with 完訳チャタレイ夫人の恋人

(Ryo FUKAsawa, CC BY 2.0)

 

 

Sony Columbia Pictures a récemment acheté les droits d'exploitation du roman pour le cinéma, moyennant 500.000 $, négociés auprès de l'agent littéraire en charge du patrimoine littéraire de Lawrence, Pollinger.

 

Comme le souligne The Bookseller, cette adaptation à venir sera la cinquième, mais la première réalisée sous l'égide d'Hollywood. La dernière en date était L'Amant de Lady Chatterley, réalisée par la Française Pascale Ferran, avec Marina Hands en Lady Chatterley, Jean-Louis Coullo'ch dans le rôle de Parkin, ou encore Hippolyte Girardot pour incarner Clifford.

 

Cette fois, c'est David Magee, scénariste oscarisé pour Life of Pi, qui a été choisi pour se charger du scénario de ce long-métrage, dont la date de sortie n'a pas été dévoilée. Reste à voir comment Hollywood s'accommodera de l'aspect sulfureux de l'ouvrage, publié en Italie en 1928 et rapidement censuré dans les pays occidentaux. En 1960, Penguin Books avait même enduré un procès pour obscénité, alors qu'il proposait la première version officiellement publiée de L'Amant de Lady Chatterley.

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.