László Krasznahorkai, Man Booker International Prize 2015

Antoine Oury - 20.05.2015

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - László Krasznahorkai - Man Booker International Prize - 2015 lauréat prix Londres


Le Man Booker Prize International, récompense décernée tous les deux ans à un auteur vivant pour des œuvres publiées en langue anglaise ou traduites en anglais, a été remis hier à l'écrivain hongrois László Krasznahorkai. Le prix est doté à hauteur de 60.000 £, et représente une des distinctions les plus prestigieuses du monde littéraire anglophone.

 

 

László Krasznahorkai, portrait de Thomas Andenmatten, via le site officiel de l'auteur

 

 

Il serait réducteur de caractériser simplement l'œuvre de László Krasznahorkai par sa propension à rédiger des phrases de plusieurs lignes, même si le jury a remarqué cette manie littéraire. Âgé de 61 ans, méconnu en France, mais très célèbre en Allemagne, notamment, l'écrivain a été plébiscité par le jury, et succède ainsi à Lydia Davis (2013) et Philip Roth (2011).

 

Il faisait face à 9 autres écrivains, dont César Aira (Argentine), Amitav Ghosh (Inde), Marlene van Niekerk (Afrique du Sud) ou encore Hoda Barakat (Liban). Depuis 2005 et le sacre de Ismail Kadaré, l'Europe n'avait pas figuré au palmarès du Man Booker International Prize.

 

Les décideurs du Man Booker International Prize ont fait preuve de style en saluant « ses phrases épiques qui, comme des rouleaux à poussières, capturent toutes sortes d'éléments bizarres et inattendus, qui s'accumulent dans des paragraphes aussi monumentaux que scabreux et musicaux ». Fait notable, deux traducteurs de Krasznahorkai en anglais ont été salués, George Szirtes et Ottilie Mulzet. À la demande de l'auteur, 15.000 £ seront partagées entre les deux traducteurs.

 

« J'espère avec ce prix rencontrer de nouveaux lecteurs dans le monde anglophone », a déclaré à l'AFP le romancier à l'issue d'une cérémonie organisée au Victoria & Albert Museum. Le lauréat a cité l'écrivain Franz Kafka, le chanteur Jimi Hendrix et la ville japonaise de Kyoto comme sources d'inspiration. 

 

Six romans de László Krasznahorkai ont été publiés en France, chez Gallimard, Cambourakis et Vagabonde, tous traduits par Joëlle Dufeuilly.

 

Retrouver László Krasznahorkai, en librairie

 

L'écrivain est également scénariste, dans une longue collaboration avec le réalisateur, scénariste et producteur hongrois Béla Tarr.