Lausanne : un festival rend hommage à l'écrivain Jacques Chessex

Camille Cado - 07.10.2019

Culture, Arts et Lettres - Salons - Jacques Chessex hommage Festival - Chessex, 10 ans déjà - Passage de l'ombre Jacques Chessex


À l’occasion des 10 ans de la disparition de l’écrivain vaudois Jacques Chessex, le Centre culturel des Terreaux à Lausanne organise un festival en sa mémoire. Des événements culturels qui accompagnent également la publication de nouvelles inédites chez Grasset, son éditeur français. 
 

(JeanLausanne CC BY-SA 3.0)


Jacques Chessex a disparu à l’âge de 75 ans d’un malaise cardiaque alors qu’il prenait par à un débat concernant son œuvre et son parcours, à l’occasion d’une représentation de son ouvrage La Confession du Pasteur Burg au théâtre de l’Échandole à Yverdon-les-Bains en Suisse.

C’est l’adaptation de ce même ouvrage, dans la version de Didier Nkeberaza et interprétée par Frédéric Landenberg qui ouvrira le festival Chessex, 10 ans déjà, ce mercredi 9 octobre, soit 10 ans jour pour jour après le décès de l’écrivain. Une autre représentation aura lieu le dimanche 13 octobre à 17 h.

Le film Jacques Chessex, écrire devant l’Éternel sera également projeté vendredi 11 octobre 2019 à 20 h. Ce documentaire a été réalisé en 2008 par Lionel Charlet et Jean Chessex, l’un des fils de l’écrivain.

« Tout au long du film, qui nous le rend plus proche que jamais, l’écrivain se raconte : les premières années de sa vie à Payerne, l’époque des études à Fribourg, le cimetière de Ropraz et sa maison, la forêt, mais aussi la ville de Lausanne. Avec lui nous passons d’églises en couloirs de collèges, de boîte aux lettres en champs ensoleillés, sans oublier la relation avec Dieu, omniprésente » affirme le Centre culturel des Terreaux.

« Dans ce film autoporté et poétique, les illustrations visuelles de Lionel Charlet et Jean Chessex sont comme un contrepoint à la parole de Jaques Chessex. Elles viennent nourrir mais aussi creuser le sens de ce documentaire lumineux. »

Le samedi 12 octobre, deux figures du paysage judiciaire romand Yaël Hayat et Marc Bonnant se donneront la réplique sur scène. Intitulée Le procès de Jacques Chessex , cette plaidoirie fictive proposera un débat sur la place du seul Goncourt suisse dans la capitale vaudoise. Des cafés littéraires et des cafés hommages rythmeront également le festival.  

Des nouvelles inédites signées Jacques Chessex
 

En mémoire à l’écrivain vaudois, la maison Grasset a récemment publié Passage de l’ombre, un recueil qui réunit 17 de ses nouvelles, dont 10 encore jamais parues, rassemblées par son fils Jean Chessex. 

Si « les nouvelles étaient déjà rassemblées sous un autre titre, Le Portier » assure Jean Chessex au micro de RTS, l’auteur n’avait pour autant jamais émis d’indication quant à la date de publication du recueil. « Il nous a fallu décider ce qu’il fallait en faire et puis nous avons décider de la publier à cette occasion, il nous semblait que c’était le bon moment », reprend-il.


« Il nous reste encore quelques manuscrits où c’est marqué “À ne pas publier”. Mais il ne les pas détruit non plus. Nous verrons ce que nous en ferons à l’avenir ».

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Passage de l’ombre – Jacques Chessex - @editionsgrasset A l’occasion de l’anniversaire de sa disparition, les éditions Grasset et les fils de l’auteur font paraître un recueil de 17 nouvelles, dont 10 inédites, du grand écrivain vaudois. Et l’on y retrouve en filigrane ce qui a traversé son œuvre depuis L’Ogre, Prix Goncourt en 73, jusqu’au dernier crâne de Monsieur Sade : l’érotisme transgressif, la fascination pour les marges, les êtres cabossés, maltraités, délétères face à une bien-pensance toute helvétique avec laquelle nous lecteurs, nous pourrions nous associer, si n’était son formidable talent. Il était du côté du désordre du monde, celui des réprouvés, des fous, des handicapés, des exclus, des illisibles. Une littérature de l’équilibre instable entre la pureté d’une aspiration spirituelle et une réalité emplie d’ombres et de non-dits. Dans une de mes vies antérieures, il y a une vingtaine d’années, j’étais sa libraire, et garde le souvenir d’un être secret et formidablement érudit, avec un sourire au coin de l’oeil qui atteignait parfois ses lèvres. Monsieur Chessex, merci… #barzingueteam @actualitte #JacquesChessex #litterature #nouvelles #shortstories #Suisse #francophonie #nouveaute #livre #books #instabook #bookstagram #booklover #bookaddict #bookworm

Une publication partagée par Titi_Libraire (@titilibraire) le

 


Originaire du canton de Vaud, en Suisse, Jacques Chessex est né en 1934. Romancier, poète et essayiste, cet auteur s’est formé un public important tant en Suisse qu’en France. Il reçut le Prix Goncourt en 1973 pour son roman L’Ogre et le Prix de l’Académie Mallarmé en 1992 pour Les aveugles du seul regard. Plus récemment, en 2007, le Grand Prix Jean-Giono vient couronner l’ensemble de son œuvre. 

Retrouvez plus d’informations sur Chessex, 10 ans déjà à cette adresse. Un agenda « chessexien » sur tous les événements rendant hommage à l’écrivain est disponible sur ce site internet


Via La Tribune de Genève 

[paru le 02/10/2019 ] Jacques Chessex – Passage de l'ombre – Grasset – 9782246822622 – 14.50 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.