Le 13e Festival du Mot, sous le signe du partage : un grand bonheur

Victor De Sepausy - 02.06.2017

Culture, Arts et Lettres - Salons - Festival du Mot partage - charité sur loire festival - festival littéraire


Encore une fois, le Festival dresse un bilan très positif de sa 13e édition au-delà de la présence des festivaliers (18.000 entrées et un taux de remplissage de l’ordre de 98 %).En effet, l’équipe du Festival s’enorgueillit d’associer tous les publics à l’événement.
 



Dès février, les enfants de l’IME et des deux écoles primaires charitoises se sont mobilisés pour construire les CHARS-MOTS qui ont défilé en ville en ouverture du festival, pas moins de 150 convives se sont réunis le 20 mai pour partager un moment de convivialité et de gourmandise sur le thème du MÉTISSAGE, la chorale du collège a réalisé une performance au cours de laquelle les mots ont remplacé les notes... 

 

Toujours dans cette volonté d’aller à la rencontre des publics, un « voyage de mots » a été organisé dans 4 communes du pays Bourgogne nivernaises, des collaborations fructueuses ont été mises en place avec deux CDN et le Festival a accueilli deux nouveaux mécènes concrètement impliqués.

 

« Nous sommes heureux de constater que la fréquentation est restée stable malgré l’absence de train entre Paris et La Charité et les pénuries de carburant. En effet, si nous avons accueilli un peu moins d’habitués que les années précédentes, nous avons remarqué l’arrivée de nouveaux festivaliers venus d’un peu partout en France. 

 

Certains spectacles ayant fonctionné grâce au bouche-à-oreille, comme la Disparition, cela laisse à penser qu’il y a de vrais échanges entre les participants. Cette ambiance, les artistes et les intervenants la ressentent lors des spectacles ou des conférences, quand ils se promènent en ville ou prennent leur repas au restaurant du Festival. Il y a une complicité entre les techniciens, le public, l’équipe et les intervenants. Tout cela crée une atmosphère qui correspond à l’esprit que souhaite insuffler l’équipe du festival », commente Marc Lecarpentier, directeur artistique. 


 

Pendant tout le mois de mai, le Festival du Mot a rendu visite à Saint-Loup-des-Bois, Donzy, Pouilly-sur-Loire, Varzy : avec l’intervention Les Points sur les I, l’artiste plasticien Patrick Chauvin a surpris les habitants en accrochant, portant, poussant des mots un peu partout en ville. Chaque intervention s’est terminée par un Apéro-Mots autour de textes joués par les comédiens et le musicien du Festival. Par ailleurs, Guérigny a accueilli en avant-première l’exposition Manuscrits et Repentirs qui s’est finalement installée à la Charité où elle a accueilli plus de 1.500 visiteurs.
 

Deux Centres Dramatiques Nationaux sont venus présenter leur création : le Théâtre Dijon-Bourgogne (Bienvenue dans l’espèce humaine conçu par Benoît Lambert et Tout Dostoïevski conçu par Benoît Lambert et Emmanuel Vérité) et la Comédie Poitou-Charentes (Lettres à Elise mis en scène par Yves Beaunesne).
 

Enfin, le Festival a accueilli avec bonheur deux nouveaux mécènes : les éditions Larousse qui ont distribué 50 dictionnaires au collège et dans les écoles primaires charitoises. Grâce au soutien de l’assureur Groupama Rhône – ALpes Auvergne, de nombreuses animations gratuites ont également pu être mises en place, en sus de la grande exposition sur les manuscrits.