Le bal des folles reçoit le Prix Patrimoines de la Banque Privée BPE 2019

Victor De Sepausy - 23.09.2019

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - bal folles - Victoria Mas - prix littéraire


Le Prix Patrimoines de la Banque Privée BPE couronne chaque année un roman de la rentrée littéraire qui célèbre la langue française et porte un regard sur la société et le monde tels qu’ils vont. Pour sa quatrième édition, il est attribué à Victoria Mas pour Le bal des folles, chez Albin Michel. 


 

Une histoire qui nous plonge à la fin du XIXe siècle au cœur de la Pitié-Salpétrière, plus particulièrement dans le service du Professeur Charcot, où sont internées des femmes que leurs familles et la société rejettent. Inspirées de femmes qui ont existé, Victoria Mas livre des portraits incroyables et bouleversants d’aliénées dont la vie va se passer dans cet asile. 
 
Des scènes d’hypnose qui vont révolutionner la neurologie à cet incroyable « bal des folles » qui à la Mi-Carême, mêle les recluses et le Tout-Paris, nous nous attachons et faisons cause commune avec Louise, Thérèse, Eugénie et Geneviève. Un hymne à la liberté des femmes d’hier à… aujourd’hui. 

Victoria Mas publie là un premier roman prenant, d’une grande maîtrise et traversé par un bel espoir de sororité. 

Dossier : Retrouver toutes les chroniques et les prix de la rentrée littéraire 2019

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Victoria Mas - Le bal des folles - Albin Michel - 9782226442109 - 18,90 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.