Le Booker 2015 du roman arabe décerné à l'écrivain Tunisien Chokri Mabkhout

Cécile Mazin - 07.05.2015

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Booker 2015 - roman arabe - Chokri Mabkhout


Publié chez Dar Altnaweer, le livre Ettalyeni de l'universitaire tunisien Chokri Mabkhout vient de remporter la compétition pour le Booker 2015 du roman arabe. Décernée à Abu Dhabin, la récompense est dotée d'un chèque de 50.000 $, et entièrement financé par l'Autorité du tourisme et de la Culture. 

 

 

 

L'an passé, le roman a explosé comme une petite bombe dans le paysage littéraire de Tunisie. Al-Mabkhout est l'actuel président de l'Université Manouba, et une personnalité culturelle reconnue. Son travail de traducteur, mais également de chroniqueur littéraire est incontesté, mais personne ne l'attendait en tant que romancier. Et son premier ouvrage fait donc sensation.

 

D'autant que, face à lui, se retrouvait notamment le livre de Mourid Barghouti, poète et écrivain palestinien bien en vue. 

 

Mais voilà : le livre n'a pas vraiment enchanté dans les Émirats arabes unis. Si officiellement, aucune raison n'a été apportée, l'ouvrage est toujours interdit de séjour. Un libraire d'Abu Dhabi a reçu un avis des autorités, l'informant qu'il était interdit de stocker cet ouvrage, parce qu'il était censuré. 

 

Le distributeur assure toutefois que le livre n'a jamais été interdit : il serait simplement victime d'un petit retard dans les livraisons. Et gageons que l'obtention du Booker 2015 n'a absolument rien à voir dans ce revirement.

 

Si pour la Foire qui se déroule dans la ville, une dérogation semble avoir été obtenue, le jury du prix reste stupéfait, considérant cette « œuvre d'art, et contribution importante pour la Tunisie, autant que pour la fiction littéraire du monde arabe ».