Le Combat des livres vient de commencer : pas de pitié !

Clément Solym - 14.02.2008

Culture, Arts et Lettres - Salons - Combat - Livres - Radio


C'est aujourd'hui que va commencer le Combat des livres, qui a lieu sur les ondes canadiennes de la radio Radio-Canada. Marie-France Bazzo a impulsé cette lutte à mort et sans pitié où tous les coups sont permis : jeter de l'eau sur les pages, approcher une allumette de la couverture, bref, un combat à mort. Une initiative qui ne manque pas de puch, et peut-être un peu plus combattive que le Prix du livre Inter.



Évidemment, tout cela est une plaisanterie : « Le Combat des livres, à l'émission de Christiane Charette, c'est un concentré de passion, de créativité et de stratégie. Cinq livres en compétition sont défendus par des mordus de lecture. Tous les arguments sont bons, toutes les tactiques sont permises pour permettre à un roman de notre littérature de se tailler une place au soleil. Une enlevante joute amicale où les mots sont rois. Un plaisir à écouter », annonce fièrement le site officiel.

La liste des compétiteurs est d'ores et déjà connue :
  • Bernard Landry défendra La Concierge du Panthéon (Seuil) de Jacques Godbout
  • Sophie Faucher défendra La Détresse et l'Enchantement (Boréal) de Gabrielle Roy,
  • L'animatrice de radio Anne Lagacé Dowson défendra Le Monde de Barney (Hachette/Albin Michel) de Mordecai Richler,
  • Le journaliste Nicolas Langelier défendra La Logeuse (Marchand de feuilles) d'Éric Dupont
  • Le metteur en scène Serge Denoncourt défendra Une saison dans la vie d'Emmanuel (Boréal) de Marie-Claire Blais
Pour vous affronter, rien d'autre à faire que de cliquer sur le livre dont vous souhaitez devenir le héraut et vous pourrez peut-être gagner un voyage à Amsterdam, la capitale mondiale du livre. Avant de prendre part aux hostilités, veuillez toutefois consulter le règlement, et vous résigner si vous n'êtes pas citoyen canadien... ce que ce fourbe de Nicolas est, aussi je ne doute pas qu'il tentera sa chance.

Et le 25 février, tout commencera pour de bon, avec les émissions en direct. Bref, amusez-vous bien, amis de l'autre bout de l'Atlantique, et vous qui résidez en France ou ailleurs.