Le dalaï-lama a remis un prix à un écrivain chinois

Clément Solym - 08.10.2009

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - dalaï - lama - écrivain


Le chef spirituel du Tibet, le dalaï-lama, qui est en visite aux Etats-Unis a rendu hier un hommage à un écrivain chinois, Wang Lixiong, indique l'AFP. Cet écrivain avait lancé une pétition qui a été signée par de nombreux Chinois influents (plus de 300) pour dénoncer la vague de violences perpétrées au Tibet l'année dernière.

Le dalaï-lama a donc profité de la soirée de l'O.N.G. « Campagne internationale pour le Tibet » pour remettre un prix et rendre hommage à cet écrivain. Wang Lixiong a expliqué pour sa part les signataires de la pétition n'étaient pas des « anti-chinois» comme le prétend le gouvernement et qu'ils aiment tous la Chine.

Il a ajouté « aimer la Chine ne veut pas dire aimer le gouvernement. Oser critiquer le gouvernement c'est pour le bien de la Chine, mais un gouvernement qui n'accepte pas la critique peut seulement nuire à la Chine ».


Le dalaï-lama avait lui aussi reçu un prix la veille remis par le Congrès américain. Pour la première fois en 18 ans le dalaï-lama ne rencontrera pas le président américain lors de sa visite. Ce dernier préférant le rencontrer après le sommet sino-américain de novembre.

Il faut dire que le gouvernement chinois considère le dalaï-lama comme un séparatiste et tolère très mal que les présidents des pays étrangers le rencontrent. Ainsi, les relations entre la France et la Chine s'étaient énormément dégradées après la rencontre entre Sarkozy et le dalaï-lama en 2008.