Le distributeur de Short Édition : un succès français qui séduit même Coppola

Joséphine Leroy - 21.03.2016

Culture, Arts et Lettres - Salons - short edition distributeur - distributeur d'histoires courtes - short edition histoires courtes


Le salon du livre a été l'occasion de prendre des nouvelles de la maison Short Édition, spécialisée dans l'édition d'histoires courtes. Pour promouvoir le format, l'équipe a créé un distributeur permettant de sortir gratuitement des histoires sous forme de tickets, plus ou moins longs selon le temps de lecture choisi. Derrière la présentation insolite du produit, son format est optimal pour la lecture dans les transports. Le côté « jouet » se conjugue avec une certaine capacité d’adaptation au quotidien du lecteur. Aujourd'hui, le distributeur propose à peu près 600 textes. Un concept qui plaît et qui fait parler de lui jusqu'aux États-Unis. 

 

Livre Paris 2016

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Short Édition continue à trouver des partenariats et à commercialiser son produit, d'abord en France : on compte 8 distributeurs dans la ville de Grenoble, première ville ayant expérimenté le projet. On peut désormais ajouter un partenariat avec le centre commercial Italie 2, pour la ville de Paris et, d’ici fin avril, un partenariat avec la SNCF, rapporte Manon Landeau, chargée des relations presse : « Nous nous installerons dans les gares bretonnes de Brest et de Rennes, ainsi que dans d'autres villes bretonnes » Total est lui aussi intéressé par le produit, dont l'originalité séduit aussi bien structures privées que publiques.

 

Et si l’on peut opposer à ce succès la question de la consommation du papier, Short Édition répond que c’est un parti pris assumé par le distributeur : « Il n'existe malheureusement pas d'autres supports aussi flexibles ». Manon Landeau précise qu’en termes d’efforts de consommation, le distributeur a de quoi être défendu : « Il n’y a pas de consommation d’encre et l’impression est thermique ». Les considérations écologiques ne leur sont donc pas tout à fait étrangères. 

 

Short Edition - Livre Paris 2016

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

En ce qui concerne la rémunération des auteurs, ces derniers touchent un pourcentage sur les droits d'exploitation des contenus pouvant  « aller jusqu’à 40 % ». La réussite du projet a permis une embauche supplémentaire à Paris pour la maison.

 

Outre-Atlantique, Short Édition a le vent en poupe. Des articles dans CBS News ou dans le New Yorker ont permis au concept de se faire connaître. Le distributeur a même été contacté par l’entourage de Francis Ford Coppola : d'ici fin avril, un distributeur sera installé dans son restaurant de San Francisco, le Cafe Zoetrope. Le genre d’offre qu’on ne peut pas refuser... Il faudra donc traduire les textes en anglais, une difficulté mineure au regard du succès que remporte Short Édition.