Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Le dramaturge Adel Hakim est mort à l'âge de 63 ans

Antoine Oury - 31.08.2017

Culture, Arts et Lettres - Théatre - Adel Hakim mort - Adel Hakim théâtre - Adel Hakim pièce


L'auteur, acteur et metteur en scène Adel Hakim, directeur du centre dramatique national du Val-de-Marne, est mort mardi 29 août 2017 des suites de la maladie de Charcot. Cofondateur du Théâtre de la Balance, à Paris, en 1984, il a mis en scène de nombreuses pièces, classiques ou contemporaines, avec un regard particulièrement tourné vers la création étrangère. 


Adel Hakim en 2009 (capture d'écran vidéo)
 

Né le 13 octobre 1953 au Caire d’un père égypto-libanais et d’une mère italienne, Adel Hakim vit au Liban avant de partir pour la France en 1972 pour y poursuivre ses études : d'abord à l'École des hautes études commerciales de Paris, puis à la faculté de sciences de Jussieu et enfin à l'École des hautes études en sciences sociales. 10 ans après son arrivée en France, il sort de la Sorbonne avec un doctorat de philosophie à la Sorbonne.

 

La même année, il fonde avec sa collaboratrice de toujours, Élisabeth Chailloux, le Théâtre de la Balance à Paris. Il faut dire que le théâtre est une passion depuis plus de 10 ans, déjà, pour Adel Hakim : il a notamment suivi les cours d'Ariane Mnouchkine et John Strasberg à l'Actors Studio et au Théâtre du Soleil.

 

En 1992, il est nommé, avec Élisabeth Chailloux, codirecteur du Théâtre des Quartiers d'Ivry et de l'atelier théâtral d'Ivry, le premier étant transformé en Centre dramatique national Val-de-Marne en 2003. Hakim avait pris goût à la direction et à l'organisation : avec le Théâtre des Quartiers du Monde, au sein du Théâtre des Quartiers d'Ivry, il mettait en avant des pièces du monde entier et permettait à des compagnies d'aller jouer à l'étranger, tout en nouant des relations solides avec des théâtres internationaux.

 

Metteur en scène, Adel Hakim était également traducteur des pièces qu'il montait ensuite, avec des classiques de Shakespeare, Eschyle, Pirandello ou Goldoni.




 

Auteur, Adel Hakim a notamment signé Exécuteur 14, en 1991, Le Chant de la nuit, en 1994, La Toison d'or, en 2000, Oum, en 2001 ou encore Des roses et du jasmin, en 2015. 

 

Dans un hommage, la ministre de la Culture Françoise Nyssen salue « un humaniste, profondément engagé, qui s'est toujours appuyé sur les arts pour transmettre les valeurs de solidarité et de justice ». 

 

Passeur d'œuvres, il aura su être également passeur de savoirs : il a enseigné l'art dramatique dans de nombreux établissements, en France et à l'étranger. 

 

Dans les traces d’Antoine Vitez, de Philippe Adrien et de Catherine Dasté, il a défendu avec Élisabeth Chailloux un « théâtre des idées », exigeant et populaire. Il a ainsi fait du Théâtre des Quartiers d’Ivry un lieu de réflexion et de débat, un lieu de partage inscrit en profondeur dans la Cité, ouvert sur le Monde, valant à ce théâtre d'être reconnu « Centre Dramatique National » par le ministère de la Culture.

 

J’adresse à sa famille et à ses proches mes sincères condoléances. 


Le metteur en scène avait exprimé sa volonté de recourir au suicide assisté et devait voyager en Suisse ce 28 août pour exécuter ce geste. Le Théâtre des Quartiers d'Ivry a publié le courrier dans lequel il expliquait son choix.



Adel Hakim - Des roses et du jasmin - Avant-Scène Théâtre - 9782749813462 - 16 €

via Le Monde, Wikipédia

Pour approfondir

Editeur : Avant-Scene Theatre
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782749813462

Des roses et du jasmin

de Adel Hakim(Auteur)

J'achète ce livre grand format à 16 €