Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Le Festival d'Avignon pointe le bout de son programme

Clément Solym - 26.03.2012

Culture, Arts et Lettres - Théatre - Festival d'Avignon 2012 - Simon McBurney - Jean Vilar


Hortense Archambault et Vincent Baudriller, les directeurs du Festival d'Avignon, ont dévoilé les grandes lignes de la 66e édition. Au programme, du 7 au 28 juillet prochain : la célébration du centenaire de la naissance de Jean Vilar, bien sûr, mais aussi la création britannique contemporaine. Simon McBurney est en effet l'artiste associé de cet évènement théâtral majeur.


« L'esprit de « complicité » traversera cette édition, pour laquelle nous avons convié des artistes venus de différents horizons qui, en inventant leur théâtre, nous questionnent sur ses fondements » notent les co-directeurs dans un édito consacré à la programmation de la 66ème édition du Festival d'Avignon. L'anglais Simon McBurney, artiste associé, invitera ainsi son ami John Berger à venir lire son roman d'amour De A à X, mais aussi Est-ce que tu dors ?, un dialogue avec sa fille Katya. McBurney lui-même proposera sa version de la pièce de Mikhaïl Boulgakov Le Maître et Marguerite.

 

L'affiche de cette 66e édition reprend un croquis de William Kentridge


Si de nombreux spectacles revisitent des classiques de la littérature (La Mouette de Tchekhov par Arthur Nauzyciel, Les Anneaux de Saturne de W.G. Sebald par Katie Mitchell et le Schauspiel Köln...), ils accorderont également une belle part à la création originale. 15 %, de Bruno Meyssat, Nouveau Roman, de Christophe Honoré ou encore Tragédie, d'Olivier Dubois ont ainsi leur place dans la liste, qui propose pour l'instant une quarantaine de dates.

 

Un hommage de taille sera rendu à Jean Vilar le 14 juillet, sur le parvis du Palais des Papes. Né en 1912, le directeur de théâtre créa en 1947 le Festival d'Avignon en mettant en scène La Tragédie du Roi Richard II (Shakespeare), La Terrasse de Midi (Maurice Clavel) et L'Histoire de Tobie et de Sara (Paul Claudel) dans la Cour d'honneur du même Palais.