Le Goncourt des Lycéens 2018 à David Diop pour Frère d'âme

Christine Barros - 15.11.2018

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Goncourt Lyceens 2018 - David Diop Frère d'âme - Tirailleur senegalais roman


Le Prix Goncourt des Lycéens vient d'annoncer sa décision finale : c'est David Diop pour le percutant Frère d'âme, paru au Seuil pour la rentrée littéraire, qui a remporté les suffrages. Le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et la Fnac, organisateurs du Prix Goncourt des Lycéens, ont réuni ce jeudi 15 novembre à Rennes, les 13 lycéens délégués nationaux pour les délibérations finales à huis clos.

 



 

« Une voix de conteur africain, aux formules répétitives, presque incantatrices, souvent poétiques. Un récit qui s’enracine dans l’expérience traumatisante de l’agonie et de la mort au front, près des tranchées de Mademba Diop, ce tout jeune homme qui était plus qu’un frère pour Alfa Ndiaye » : les mots étaient de notre chroniqueur.
 

 


Au terme de deux mois de lecture des 15 livres sélectionnés, et des 7 rencontres en région avec les auteurs en lice, les lycéens ont choisi de décerner le 31ème Prix Goncourt des Lycéens à David Diop pour son roman Frère d’âme aux éditions du Seuil.

Les lycéens du jury ont visiblement été sensibles à ce texte puissant et singulier, à cette langue et cette incandescence. David Diop succède à Alice Zeniter, pour ce roman qui rappelle combien l'Afrique a versé de sang pour la France durant la Première Guerre Mondiale. 

 

Le résumé de l'éditeur pour Frère d'âme :
 

Un matin de la Grande Guerre, le capitaine Armand siffle l'attaque contre l'ennemi allemand. Les soldats s'élancent. Dans leurs rangs, Alfa Ndiaye et Mademba Diop, deux tirailleurs sénégalais parmi tous ceux qui se battent alors sous le drapeau français. Quelques mètres après avoir jailli de la tranchée, Mademba tombe, blessé à mort, sous les yeux d'Alfa, son ami d'enfance, son plus que frère. Alfa se retrouve seul dans la folie du grand massacre, sa raison s'enfuit. Lui, le paysan d'Afrique, va distribuer la mort sur cette terre sans nom. Détaché de tout, y compris de lui-même, il répand sa propre violence, sème l'effroi. Au point d'effrayer ses camarades. Son évacuation à l'Arrière est le prélude à une remémoration de son passé en Afrique, tout un monde à la fois perdu et ressuscité dont la convocation fait figure d'ultime et splendide résistance à la première boucherie de l'ère moderne.



 

David Diop - Frère d'âme - Seuil - 9782021398243 - 17 €

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones
 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Seuil
Genre :
Total pages : 176
Traducteur :
ISBN : 9782021398243

Frère d'âme

de David Diop(Auteur)

Un matin de la Grande Guerre, le capitaine Armand siffle l'attaque contre l'ennemi allemand. Les soldats s'élancent. Dans leurs rangs, Alfa Ndiaye et Mademba Diop, deux tirailleurs sénégalais parmi tous ceux qui se battent alors sous le drapeau français. Quelques mètres après avoir jailli de la tranchée, Mademba tombe, blessé à mort, sous les yeux d'Alfa, son ami d'enfance, son plus que frère. Alfa se retrouve seul dans la folie du grand massacre, sa raison s'enfuit. Lui, le paysan d'Afrique, va distribuer la mort sur

J'achète ce livre grand format à 17 €