Le Grand Prix d'Angoulême est décerné à Katsuhiro Otomo

Julien Helmlinger - 30.01.2015

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Katsuhiro Otomo - Charlie Hebdo - Angoulême


Le lauréat du Grand Prix du 42e Festival international de la BD a été annoncé à Angoulême. Le mangaka japonais Katsuhiro Otomo, créateur d'Akira dans les années 1980, a été préféré aux deux autres finalistes en lice, Hermann et Alan Moore. Il a recueilli les suffrages de plus de 1600 auteurs, visiblement désireux de réparer une injustice, car l'artiste ne dessine que peu ces temps-ci. Par ailleurs Charlie Hebdo est honoré d'un Grand Prix Spécial, afin que le travail des victimes de l'attentat reste dans les mémoires.

 

 

 

 

Pour la première fois, la récompense la plus prestigieuse du palmarès du FIBD est attribuée à un auteur japonais, soulignant ainsi la place prise par le manga dans l'histoire du 9e art. Et Katsuhiro Otomo a sacrément contribué à la popularisation du registre.

 

Né au Japon en 1954, l'artiste a commencé tôt à dessiner en professionnel, publiant ses premiers récits courts dans les années 1970, inspiré notamment par la SF et le fantastique. Après une décennie d'expérience, en 1982, il commence à publier Akira, désormais cultissime série post-apocalyptique, dans les pages du magazine Young, tandis qu'il n'était âgé que de 28 ans. Il a ensuite produit d'autres œuvres, notamment dans le cinéma et l'animation, mais qui n'auront pas connu un tel succès planétaire. 

 

Que ce soit au Japon où dans le reste du monde, Katsuhiro Otomo est aujourd'hui unanimement admiré par ses pairs. Il est ainsi devenu l'un des principaux vecteurs de la percée du manga en Occident, l'un de ces artistes qui auront permis au roman graphique japonais d'être considéré comme un élément constitutif du 9e art. Le voici enfin au panthéon des auteurs primés à Angoulême.

 

L'artiste, doté d'un certain talent d'anticipation, n'avait pourtant pas prévu ce couronnement en France :