Le Grand Prix de l’Imaginaire 2020 révèle ses lauréats

Antoine Oury - 29.05.2020

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - grand prix imaginaire 2020 - science fiction livres - imaginaire livres


Ce 29 mai ont été révélés les lauréats du Grand Prix de l’Imaginaire 2020, dans les quelque 10 catégories qui constituent cette récompense incontournable dans le domaine de la science-fiction, de la fantasy, du fantastique et des littératures de l'imaginaire en général.



Le palmarès du Grand Prix de l’Imaginaire 2020 est le suivant :

Roman francophone
Les Furtifs d'Alain Damasio (La Volte)

Roman étranger
Vita Nostra de Marina & Sergueï Diatchenko, traduit par Denis E. Savine (L’Atalante)

Nouvelle francophone
Helstrid de Christian Léourier (Le Bélial’)

Nouvelle étrangère
Les Meurtres de Molly Southbourne de Tade Thompson, traduit par Jean-Daniel Brèque (Le Bélial’)

Roman jeunesse francophone
L’Arrache-mots de Judith Bouilloc (Hachette jeunesse)

Roman jeunesse étranger
La Faucheuse, tomes 1 à 3, de Neal Shusterman, traduit par Cécile Ardilly (Robert Laffont)

Traduction : Prix Jacques Chambon
Michelle Charrier pour Trop semblable à l’éclair de Ada Palmer (Le Bélial’)

Graphisme : Prix Wojtek Siudmak
Philippe Aureille pour Les Îles noires de Sylvie Lainé (Organic)
 


 

Essai

Lovecraft : Je suis Providence de S.T. Joshi (ActuSF)

Prix spécial
La BnF pour l’exposition Tolkien, Voyage en Terre du Milieu

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones

Photographie : Les Furtifs, d'Alain Damasio, reçoit le Grand Prix de l’Imaginaire 2020, catégorie roman francophone


Commentaires
Super de voir ici l’Arrache-mots primé, pur plagiat d’un autre livre français. C’est bien beau
Bonjour vous pouvez préciser de quelle livre il serait le plagiat ? Merci
Je viens d’aller lire le résumé et effectivement, à quelques détails près, cela ressemble très étrangement à La Passe-miroir... rolleyes
Bonjour,



Je n'ai pas encore lu L'Arrache-Mots, mais son résumé rappelle fortement La Passe-Miroir de Christelle Dabos.
Mais tellement ! Et de mon point de vue, elle est tombée dans tous les travers que Christel Dabos a su éviter ! Du coup ses personnages sont culcul la praline et les dialogues mal ficelés et mal introduits. La seule bonne idée, je trouve, c’est la description du pouvoir de l’héroïne... bref j’ai pas aimé ! ^^
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.