Le graveur et imprimeur en taille douce Didier Mutel reçoit le Prix Liliane Bettencourt

Antoine Oury - 16.06.2016

Culture, Arts et Lettres - Prix Liliane Bettencourt - Didier Mutel graveur imprimeur - Prix Liliane Bettencourt Didier Mutel


Depuis 1987, la Fondation Bettencourt Schueller, reconnue d'utilité publique, s'est donnée comme mission de « donner des ailes au talent » en attribuant notamment différentes récompenses. Le Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main en fait partie, avec trois trophées distincts : Talents d’exception, Dialogues et Parcours, qui bénéficient chacun d'une dotation de 50.000 €.

 

 

 

Le graveur et imprimeur en taille douce Didier Mutel reçoit le Prix Talents d'exception, qui récompense l'excellence d'un artisan d'art, pour le livre d'artiste R217A, publié en 2016. Ouvrage mêlant une technique délicate et un propos puissant, « R217A » est un livre d’artiste de 160 pages. Il est réalisé en typographie imprimée à l'encre blanche sur papier de soie blanc, intercalé dans des feuilles de carbone, et inséré dans une boîte en corian (matériau technologique très dur appartenant aux "Solid surface"). 

 

Les feuilles de carbone, qui marquent le lecteur aussi bien que l'ouvrage, associées à la finesse du papier de soie contraignent le lecteur à être particulièrement vigilant et respectueux de l'ouvrage et de son contenu. « Cette œuvre fait à la fois la démonstration de qualités plastiques formelles bien spécifiques et d’une identité forte. Elle fait aussi la démonstration d’une transversalité revendiquée entre des techniques séculaires et des matériaux inédits, détournés de leur destination initiale : il s’agit d’un repositionnement contemporain d’une technique traditionnelle. »

 

Le livre présente dans son intégralité un texte emblématique et fondateur de l’histoire moderne : la Déclaration universelle des droits de l’homme. Elle représente pour Didier Mutel un idéal de respect de l’être humain, dans son intégrité et sa diversité. Le titre « R217A » fait référence à la résolution de l’assemblée générale des Nations Unies qui a donné sa portée à ce texte en 1948. 

 

Artisan d'exception, Didier Mutel est le premier élève de Maître d'art à être devenu lui-même Maître d'art. Parlant de sa démarche, il explique « créer, en utilisant le vaste champ des possibilités gravées, en respectant les savoir-faire ancestraux pour les associer à des visuels spécifiques, des ouvrages ou objets neufs, ayant une identité visuelle personnelle et innovante ». 

 

« Ce prix est un moment clé pour moi et pour l’histoire de l’atelier », ajoute Didier Mutel. « C’est une impulsion déterminante, un véritable coup de projecteur qui va me permettre de me focaliser sur de nouveaux objectifs et d’accéder à des projets plus ambitieux. »

 

Pierre-Alain Parot, vitrailliste et Véronique Ellena, artiste peintre pour « Le vitrail aux 100 visages » de la Cathédrale de Strasbourg et le Label « Dentelle de Calais-Caudry » ont également été distingués par le 17e Prix Intelligence de la Main de la Fondation Liliane Bettencourt.

 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.