Saint-Maur en poche : le petit format, star de l'édition

Cécile Mazin - 22.06.2015

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Saint Maur - Griffe noire - livres poche


La 7e édition du salon international du livre de poche “Saint-Maur en poche” bat son plein. Jusqu’à dimanche soir, petits et grands pourront profiter d’une programmation hors du commun cette année sur la thématique du cinéma. Ce salon au style unique qui allie l’image au livre, a été conçu pour ceux qui lisent et qui ne lisent pas. Devenu un rendez-vous littéraire pour les auteurs et les éditeurs, “Saint-Maur en poche” est un salon passeur d’émotions où la simplicité de la forme se joint à la multiplicité du contenu, afin de créer un événement singulier, ouvert à tous. 

 


Durant le week-end, plus de 160 auteurs se réunissent sur le parvis de la gare RER Saint-Maur-Créteil pour partager leur amour des livres avec le public. Des invités français de renom comme Tatiana de Rosnay, Gilles Jacob, Michel Bussi, Guillaume Musso, Francis Perrin, Romain Puertolas..., ou bien encore des invités internationaux comme Harlan Coben, Jonathan Coe, Linwood Barclay... mais aussi, des auteurs moins connus qui séduisent les libraires de La Griffe Noire par leur talent, tous ont répondu présents pour cette édition 2015. 


La talentueuse romancière Tatiana de Rosnay a inauguré le salon cet après-midi aux côtés des libraires Gérard Collard et Jean Casel, et du Député-Maire Sylvain Berrios. « Je suis extrêmement fière d’être la marraine cette année parce que j’aime beaucoup ce salon. D’abord, il y a énormément de monde, même parfois presque trop de monde mais on ne va pas s’en plaindre, c’est la rançon du succès ! Ça me permet aussi d’être avec mes amis auteurs, parce qu’on est très nombreux sur place. Ce salon est toujours très gai, très sympa, j’aime beaucoup l’ambiance qu’il y a », assure Tatiana de Rosnay. 


Une fois le coup d’envoi donné, l’heure était à l’annonce des gagnants du Prix “Saint-Maur en poche”. Un choix qui s’est avéré difficile, d’après les membres du jury, tellement la sélection était une nouvelle fois de haute qualité. 

 

Et les prix sont les suivants : 

 

Polar 
« La reine de la Baltique », de Viveca Sten, Livre de Poche (traduction Rémi Cassaigne)
 

Roman français 
« L’année des volcans », de François-Guillaume Lorrain, J’ai Lu 
 

Littérature étrangère 
« Expo 58 », de Jonathan Coe, Folio (traduction Josée Kamoun)


Jeunesse 
« La sorcière verte fait des bêtises », de Viviane Lelong-Verdier et Anne Malher, Petites Fripouilles 


Ados 
« Autobiographie d’une courgette », de Gilles Paris, J’ai Lu 


Public (ex aequo) 
« W3 - Le sourire des pendus »; de Nathalie Hug et Jérôme Camut, Livre de Poche 
« Code 93 », d’Olivier Norek, Pocket 
 

Coup de cœur de Transfuge 
Les journalistes du magazine Transfuge ont décerné le prix à trois ouvrages : 
« L’année des volcans », de François-Guillaume Lorrain, J’ai Lu 
« 24 jours : la vérité sur la mort d’Ilan Halimi », d’Émilie Frèche, Points 
 

Coup de cœur de La Griffe Noire 
« L’or de Quipapa » de Hubert Tézenas chez Métailié 


Les libraires de La Griffe Noire ont souhaité rendre hommage à la carrière de Linwood Barclay (J’ai Lu) et à Marie Neuser (Pocket) en leur remettant un Prix Coup de cœur 2015.