Le livre sur les quais réitère l'expérience en 2013

Clément Solym - 10.09.2012

Culture, Arts et Lettres - Salons - morges - suisse - livre sur les quais


A Morges, Le livre sur les quais poursuit l'aventure. Alors que dimanche la manifestation littéraire vient de replier tentes, bateaux et bagages, la quatrième édition se prépare. Elle se tiendra du vendredi 6 au dimanche 8 septembre 2013, au même endroit. Avec des nouveautés.

 

Liseuse sur le quai (2)

 

JF Gornet CC BY-SA 2.0

 

Cette année, 40 000 personnes ont montré de l'intérêt pour la manifestation suisse qui met en avant auteurs et éditeurs sur les quais de Morges. Fort d'une augmentation significative des ventes et de la gestion de près de 300 auteurs, un comité s'attelle à l'édition 2013 pour qu'elle soit à la hauteur, sinon mieux, que la précédente.

 

Le coin jeunesse, accueillant les enfants d'écoles et les familles, a proposé de nombreuses activités, des événements et des spectacles. En raison de leur apparent succès, les activités scolaires pourraient débuter dès le jeudi, pour la version 2013.

 

La réflexion, mise à l'honneur par la présidente Nancy Huston, sera également un principe à garder et à développer pour l'année prochaine. Autour de tables rondes et de divers débats, des hôtes comme Jean-François Kahn, Luc Ferry, Douglas Kennedy ont discuté de la place de la littérature dans « notre monde », tout en poursuivant le dialogue entamé les années précédentes. En attendant la prochaine édition, des brunchs ouverts convieront le public à participer à diverses conversations avec des personnalités, au Beau-Rivage Palace.

 

Enfin, la manifestation a donné naissance à un Cercle des Amis qui regroupera « des personnes privées ou morales désireuses de favoriser les activités de l'association organisatrice ». Quatre catégories de membres sont présentées, classées par montant. «Livre d'or» inclut les donateurs de 5000 francs et plus.

 

Le «Livre d'argent» est à 2000 francs, le «Livre de bronze» à 500 francs, le «Livre junior» à 50 francs. En revanche,  pour être junior, il faut avoir moins de 20 ans ou rester étudiant. Un appel est lancé pour tous ceux qui souhaitent y adhérer.