Le magicien d'Oz : plus pop que jamais

Clément Solym - 27.08.2013

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Frank Baum - Magicien d'Oz - adaptations


La chaîne de télé NBC vient d'acheter les droits d'adaptation pour une nouvelle version du Magicien d'Oz. Depuis 75 ans, que le conte classique de Frank Baum a connu pour la première fois son passage sur grand écran, avec Judy Garland dans le rôle de Dorothy, l'histoire semble regagner de la popularité dans les milieux de la pop culture. 

 

 

 

 

Un regain, certes, mais qui ne concerne pas simplement NBC : en effet, la chaîne n'est pas seule à s'intéresser à cette histoire. La chaîne s'inscrirait quelque part dans une version plus sombre, dont le développement a été confié à Matthew Arnold, et sera baptisé Emerald City. 

 

Produite par Universal Television, c'est une réécriture qui s'inscrit dans la veine Games of Thrones, pour lui donner une dimension plus sinistre. La réalisation puisera dans les 14 volumes écrits par Baum au cours de sa vie.

 

En parallèle, une mini-série annoncée chez Syfy, sera baptisée Warriors of Oz, et chez CBS un soap sous le nom Dorothy qui reprendra les personnages du conte est également sur les rails. 

 

Le film musical originel est sorti en 1939, et fut le plus regardé au monde selon les données de la Bilbiothèque du Congrès américain. Il compte parmi les oeuvres inscrites au Registre international Mémoire du monde de l'UNESCO.

 

Le Magicien d'Oz, de Frank Baum a été longtemps censuré aux États-Unis, pour avoir fait figurer dans son histoire une "bonne" sorcière. Pourtant, un professeur de l'Illinois avait fait valoir, dans une étude présentée en janvier 2009, que le livre présentait une exploration des thèses de Platon, Hegel ou Kant. Chacun des personnages illustrerait une vision philosophique spécifique, que l'enseignant utilisait pour vulgariser auprès des Américains, les notions de philo.

 

via Deadline