Le Man Booker Prize, symptôme de la concentration éditoriale

Antoine Oury - 10.09.2014

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Man Booker Prize 2014 - liste sélectionnés - Penguin Random House


La liste est désormais réduite à six lauréats potentiels : les jurés du Man Booker Prize ont tranché, avec une shortlist qui fait finalement apparaître deux auteurs américains. L'année dernière, la récompense, parmi les plus prestigieuses, s'ouvrait à toutes les nationalités pour « embrasser la liberté de l'anglais, dans toute sa liberté, sa vitalité, sa versatilité et sa gloire ». 

 

 

Eleanor Catton.jpgEleanor Catton, lauréate du Man Booker Prize 2013

(NZatFrankfurt, CC BY 2.0)

 

 

La polémique soulevée par cette ouverture à l'international, qui laissait craindre une place importante laissée aux auteurs américains face aux Britanniques, n'aura finalement pas trouvé sa démonstration dans la shortlist. Joshua Ferris et Karen Joy Fowler sont en effet les deux seuls Américains, face à trois Britanniques et un Australien, Richard Flanagan.

 

Toutefois, la liste des retenus laisse apparaître une autre réalité, puisque 5 des 6 titres qui y apparaissent sont publiés par des filiales de Penguin Random House, le gigantesque groupe d'édition né d'une fusion actée en 2013. Finalement, seul l'ouvrage de Karen Joy Fowler ne fait pas partie des publications du groupe.

 

To Rise Again At a Decent Hour, Joshua Ferris, Viking
The Narrow Road to the Deep North, Richard Flanagan, Chatto & Windus
We Are All Completely Beside Ourselves, Karen Joy Fowler, Serpent's Tail
J, Howard Jacobson, Jonathan Cape
The Lives of Others, Neel Mukherjee, Chatto & Windus
How to Be Both, Ali Smith, Hamish Hamilton