Le Marathon des mots : Toulouse en fête, et voit le livre en rose

La rédaction - 24.06.2014

Culture, Arts et Lettres - Salons - Toulouse livres - Marathon mots - lecture


Le Marathon des mots est organisé par  l'association « Toulouse le Marathon du livre » en coproduction avec Toulouse Métropole. Il reçoit le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, du Centre national du Livre, de l'Education nationale et de la Région Midi-Pyrénées. La Fondation d'entreprise La Poste parraine la manifestation depuis sa création.

 

 


 

 

Juin 2013, en plein Marathon « Argentine », Le Monde titre « Les écrivains turcs portent la plume dans la rue ». Quelques jours plus tôt, le Prix Nobel Orhan Pamuk avait publié un autre article « Place Taksim, mémoire d'une ville ». Pour nous, l'envie immédiate de les réunir à Toulouse, à la manière des écrivains arabes, rassemblés en 2011, quelques mois seulement après le début des « révolutions ». La même effervescence, la parole libérée, les mêmes doutes aussi, et toujours cette énergie salutaire. 

 

Juin 2014 : dix écrivains turcs au rendez-vous du Marathon des mots. Ils ont pour ainsi dire tous accepté notre invitation à témoigner et à échanger avec d'autres écrivains du Sud de l'Europe et de Méditerranée alors que gronde encore la révolte ces jours-ci à Istanbul et que la liberté d'expression est de plus en plus menacée en Turquie.

 

« Qu'elle est belle la liberté, la liberté ». Les paroles de Brassens (Heureux qui comme Ulysse) nous viennent alors en regardant les photographies du turc Kemal Aslan, qui illustrent cette 10e édition. Un homme et sa seule guitare face aux forces de l'ordre. Une série d'images titrées « Love & Revolution » qui, de la Gay Pride d'Istanbul à l'occupation de la place Taksim, montrent un des visages de la Turquie d'aujourd'hui et les espérances d'une nouvelle génération, vivante, intrépide et curieuse. Libre.

 

Depuis sa création, il y aura bientôt dix ans, le Marathon des mots vit au diapason de l'engagement des écrivains et artistes venus de tous horizons.

 

Qu'ils soient francophones ou non, ils sont nos invités pour des lectures et des rencontres dont l'ambition est de porter, à la connaissance du plus large public possible, des réflexions singulières sur le temps présent, sans négliger pour autant la part d'imaginaire et de fiction qui rassemble chacun de ces créateurs. Cette année, de Michel Foucault à Michel Houellebecq, de Marguerite Duras à Yachar Kemal, en passant par Jonas Hassen Khemiri, Renata Adler ou Mashrou'Leila, c'est encore et toujours cette liberté de ton, cette présence singulière au monde que nous célébrons.

 

Serge ROUÉ / Dalia HASSAN
Direction / Le Marathon des mots