Le Nobel trop 'eurocentré' selon son nouveau secrétaire

Clément Solym - 07.10.2009

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - nobel - littérature - eurocentré


Le nouveau secrétaire du Nobel, Peter Englund, a décidé d'en finir avec la polémique lancée l'année dernière par son prédécesseur, Horace Engdahl.

Celui-ci avait en effet déclaré que les auteurs américains étaient « trop insulaires » pour prétendre au prix Nobel de littérature. Ces propos avaient tout de suite entraîné de vives réactions. Giles Fodent, romancier et professeur d'écriture à l'université d'East Anglia, les avait qualifiés de « bullshit » (ou « conneries » en français), et l'auteur Toni Morisson avait affirmé que c'était peut-être bien les Suédois, les plus insulaires.

Hier, Peter Englund est donc revenu sur cette question, estimant que « c'est un problème » que les neuf des dix derniers Nobel de littérature aient été décernés à des Européens.

Dans une sorte de Mea Culpa, il a déclaré à l'AP que l'académie avait été trop « Eurocentrée ». Une attitude qu'il explique par le fait que les jurys du Nobel étant européens, ils tendaient à avoir une vision trop européenne de la littérature.

Le prix Nobel de littérature 2009 sera décerné ce jeudi mais peut-être pas à un européen.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.