Le pavillon du chapiteau en deuil : Place aux livres annulé (Lyon)

Clément Solym - 29.10.2010

Culture, Arts et Lettres - Salons - bellecour - lyon - place


Le communiqué est cinglant, et reflète une ambiance de mouvements sociaux qui se sont déroulés à Lyon, place Bellecour. Si le mercredi 27 octobre faisait montre d'un certain calme, finalement, les événements, comme le dit pudiquement le communiqué n'en restent pas moins palpables.

Des magasins en proie au saccage, des CRS qui ont presque élu domicile sur la place et des policiers un peu partout. Certains n'hésitent pas à parler de guérilla urbaine, tant la place a été lourdement touchée suite aux mouvements de grèves et leurs dommages collatéraux...

Colère et consternation, pour une ville marquée, et qui finalement décide d'annuler la manifestation littéraire qui devait avoir lieu du 5 au 7 novembre. « Suite aux événements qui ont troublé l’ordre public sur la place Bellecour la semaine dernière, les autorités municipales n’ont pas autorisé l’implantation du chapiteau qui devait abriter le Salon du livre prévu les 5, 6 et 7 novembre prochain », expliquent les organisateurs.


Place Bellecour

La manifestation du 28 octobre n'aura pas provoqué autant de remous, et c'est heureux. Le préfet avait donné des consignes claires : si les casseurs récidivent, les interpellations se multiplieront. Surtout qu'il était hors de question que les forces de l'ordre se fassent canarder aux jets de cailloux.

Reste que la conclusion est irrévocable : « En conséquence, la 8e édition du Salon du livre est annulée ainsi que la braderie de livres organisée pendant et après cette manifestation. Ne pouvant être décalées, ni déplacées pour des raisons de logistique et de superficies disponibles, ces deux manifestations sont reportées en 2011. »

Pas de grand chapiteau de 2000 m², et en guise de thème "Ici et ailleurs", on ira surtout voir ailleurs... Une grande déception pour les 120 éditeurs indépendants qui étaient prévus.