medias

Le poème The Bone Church de Stephen King sur petit écran

Laure Besnier - 28.02.2018

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Bone Church - Stephen King - Adaptation Séries TV


Décidément, la frénésie d’adaptation qui s’est emparée de l’oeuvre de Stephen King – il y a déjà bien longtemps – ne semble pas connaître de fin. Petite originalité : c’est le poème The Bone Church qui sera transposé en série télévisée par les studios Cedar Park. 

 

The Bone Church - Kutna Hora

Une « Bone Church » à Kutna Hora, République Tchèque. 
(Davis Staedtler, CC BY 2.0)



Derrière Cedar Park Entertainment, un producteur-vétéran, bien connu des séries TV, Chris Long (The Mentalist, The Americans, Zoo, Gilmore Girls, Weeds...) ainsi qu'un réalisateur et producteur, David Ayer (Suicide Squad, Fury, Bright...)

Poésie : Playboy publie The Bone Church
de Stephen King


C'est que Chris Long et Stephen King se connaissent bien. Le premier avait produit Mr. Mercedes, une série adaptée de la trilogie des romans éponymes du romancier.  
 

Le poème The Bone Church, est écrit par King dans les années 1960 avant qu'il ne le réécrive et ne soit d'abord publié dans un recueil de nouvelles, The Bazaar of Bad Dreams (Le Bazar des mauvais rêves en français.) C'est l'histoire d'un aventurier qui organise une expédition dans la jungle afin de trouver la mystérieuse « église des ossements ». 

 

Accompagné de 32 autres voyageurs, ils découvrent un secret qui ne devait pas être exhumé. Seulement trois survivront à l'expédition et l'histoire est racontée par le narrateur, dans un bar. 

En bref, une nouvelle année prolifique pour Stephen King faite de romans et d'adaptations




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.