Le Portail de la photographie : un chantier mitterrandien 'essentiel'

Clément Solym - 05.07.2010

Culture, Arts et Lettres - Expositions - Photographie - Arles - archives


A l’occasion des rencontres de la photographie à Arles, le ministre de la Culture a annoncé le lancement d’un portail de la photographie.

Voué tant aux professionnels qu’aux amateurs, ce site internet, lié à l’agence photographique de la Réunion des musées nationaux (Rmn), « permettra aux professionnels de s’informer, et à tous de découvrir cet art absolu, magistral, populaire qu'est la photographie », a expliqué Frédéric Mitterrand.

Dans le même temps, le ministre a confié qu’il cherchait une nouvelle salle pour la collection de clichés historiques, précédemment exposée à l’Hôtel Sully, siège du Centre des monuments nationaux.

Projet qu’il a qualifié de « chantier essentiel » de son ministère, Frédéric Mitterrand a annoncé qu’ « au moins dix millions d'euros sont affectés annuellement à la photographie ». Un budget relatif mais « nullement négligeable dans un contexte de crise et de nécessaire sobriété budgétaire », a-t-il précisé à l'AFP.

A l’initiative de la création d’une mission de la photographie, le ministre de la Culture a retenu plusieurs axes de travail qui lui ont été soumis.
On retiendra parmi les axes qu'il a évoqué : le repérage des fonds photographiques, l’amélioration des conditions de conservation, l'organisation de dépôts facilitée, la création d’une commission de dons et de legs photographiques, ainsi que la numérisation de ces fonds.

Dans cette optique, le ministre a exprimé le souhait que ces chantiers bénéficient du Grand emprunt national.

Son passage à Arles a également été l’ occasion d’étudier la possibilité du déménagement de l’école nationale supérieure de la photographie du centre-ville vers les anciens ateliers de la SNCF. Là où se trouve déjà la fondation de soutien aux artistes de l’image Luma. Le ministre a fait connaître son désir d’y implanter son projet de Centre d’archives photographiques.