Le prix Carbet de la Caraïbe change et récompense Alain Plénel

Clément Solym - 14.12.2009

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix - carbet - caraïbe


Le prix Carbet de la Caraïbe est décerné depuis une vingtaine d'années à un ouvrage littéraire. Celui-ci pouvait être une oeuvre de fiction ou un essai. Pourtant, cette année pour la première fois le prix n'a pas été remis à un écrivain.

C'est une grande première pour ce prix et certainement une transformation assez radicale. Le président du jury, Édouard Glissant, a expliqué : « Désormais, nous allons décerner ce prix non pas à un livre ou à une oeuvre mais à l'ensemble de l'oeuvre d'un homme ou d'une femme. Une oeuvre qui peut être une oeuvre de l'esprit ».

Ainsi, pour cette édition 2009 c'est Alain Plénel qui a été récompensé. Il était dans les années 50 en Martinique, un haut fonctionnaire de l'Éducation nationale, précise l'AFP. La récompense a été remise à son fils, Edwy Plénel, qui a déclaré : « Je pense que le jury du prix Carbet a voulu symboliquement, à travers Alain Plénel, honorer un moment historique et une attitude individuelle ».

Par « moment historique », Edwy Plénel, voulait évoquer les trois glorieuses et par « attitude individuelle » l'anticolonialiste et les valeurs humanistes que l'on connaissait à son père.