Le Prix des Deux Magots 2009 décerné à Bruno de Cessole

Clément Solym - 27.01.2009

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix - deux - magots


Pour son édition 2009, le Prix des deux magots récompense l'écrivain Bruno de Cessole, pour son livre L'heure de la fermeture dans les jardins d'Occident, publié aux éditions de la Différence.

Fondé en 1933 par Roger Vitrac et la bibliothécaire des Beaux-Arts, le jour où Malraux reçut son prix Goncourt, avec La condition humaine. Son premier lauréat fut Raymond Queneau qui fut récompensé pour Le chiendent.

Et chaque dernier mardi de janvier, le prix est désormais décerné à un jeune talent prometteur. Les propriétaires du café offrent également 7700 € au vainqueur.

L'an dernier, c'est Dominique Barberis qui avait été primé pour Quelque chose à cacher, publié chez Gallimard.

Drame parmi les drames, la célestissime Colombe Schneck figurait dans la sélection 2009 pour Val de Grâce. Ignore-les Colombe, ils ne savent pas ce qu'ils font...

Pour ceux qui en seraient amusés, le café des Deux Magots, symbole germanopratin se trouve dans dans le VIe arrondissement de Paris, place Saint-Germain des Près.