Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Le Prix des Impertinents du Figaro 2013 décerné à Shmuel Trigano

Cécile Mazin - 24.10.2013

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix des impertinents - Figaro - Shmuel Trigano


Le Prix des Impertinents du Figaro 2013 a été remis mardi 22 octobre 2013 à Shmuel Trigano pour son livre La nouvelle idéologie dominante. Le post-modernisme (éditions Hermann, 2012), au restaurant Montparnasse 1900, partenaire du prix, à Paris.
 
 

 

Le Prix des Impertinents distingue un essai s'inscrivant à contre-courant du politiquement correct et des tabous médiatiques.

Pour Jean Sévillia, Président du Jury, « Le jury du Prix des Impertinents a été sensible à la cohérence, à la force et à l'originalité de la pensée de Shmuel Trigano, dont l'analyse du post-modernisme, autre nom du politiquement correct, procède d'une vision large. "La théorie du genre vise à réduire à néant l'identité des individus, écrit l'auteur, la théorie de la minorité politique vise à la déréliction de la nation, la théorie du réseau vise à décomposer l'Etat, la théorie de la discrimination positive vise à reléguer dans les marges les citoyens, et l'apologie du non-occidental vise à casser le principe même de l'identité des nations démocratiques"Parce qu'il porte une critique serrée de « la nouvelle idéologie dominante », l'essai de Shmuel Trigano a remporté, au deuxième tour de scrutin, le Prix des Impertinents 2013.»

Le jury, présidé par Jean Sévillia, était composé de : Christian Authier, Jean-Marc Bastière, Jean Clair, Bruno de Cessole, Gabrielle Cluzel, Louis Daufresne, Chantal Delsol, Paul-François Paoli, Rémi Soulié, François Taillandier et Éric Zemmour.