Le Prix Donner met les oeuvres sur le crime à l'honneur

Clément Solym - 26.03.2008

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Donner - Prize - Canada


Le Prix Donner est remis annuellement par la Donner Canadian Foundation, et s'attache à « reconnaître et de récompenser les meilleurs efforts de réflexion, de rédaction et de recherche sur la politique publique canadienne ». Il dote l'auteur de 35.000 $ canadiens (qui valent autant que leurs cousins étatsuniens, ou presque).

Pour être reconnu, il doit répondre à l'élément citoyen, donc, et être rédigé par un résident et citoyen du pays. Ce sont les éditeurs qui soumettent les livres à un jury de cinq membres.



Eh bien cette année, la criminalité semble avoir le vent en poupe, puisque les cinq livres choisis explorent respectivement les univers des armes à feu, des gangs et de leurs manifestations. Mais on trouve aussi des ouvrages portant sur le développement durable et les énergies fossiles, les transformations parlementaires au Canada et l'implication du pays dans la guerre en Afghanistan.

Et les nominés sont :
  • Enter the Babylon System: Unpacking Gun Culture from Samuel Colt to 50 Cent, de Rodrigo Bascuñán
  • Young Thugs: Inside the Dangerous World of Canadian Street Gangs, de Rodrigo Bascuñán
  • Fueling Our Future: An Introduction to Sustainable Energy par Robert L. Evans
  • The People's House of Commons: Theories of Democracy in Contention de David E. Smith
  • The Unexpected War: Canada in Kandahar par Janice Gross Stein et Eugene Lang
Les résultats seront donnés le 16 avril prochain. Et pour 35.000 $, même (et presque surtout) canadiens, je veux bien demander ma naturalisation. Voire mon empaillage...