Le prix du Quai des Orfèvres distingue Pierre Pouchairet

Victor De Sepausy - 16.11.2016

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix - quai - orfèvres


Pour son édition 2017, le prix du Quai des Orfèvres vient de couronner Mortels trafics (Fayard, 8,90 €) de Pierre Pouchairet. L'auteur de ce roman, âgé de 59 ans, était en poste à la PJ de Nice et de Grenoble avant de prendre sa retraite.

 

 

Afin de donner le nom de l’heureux élu, le directeur de la police judiciaire de Paris, Christian Sainte, et le préfet de police étaient réunis dans la célèbre adresse parisienne. Mais deux invités de marque avaient aussi fait le déplacement : Alain Delon et Jean-Paul Belmondo, ces derniers ayant souvent joué à l’écran des rôles de flics ou de voyous.

 

A travers son roman noir Mortels trafics, Pierre Pouchairet nous fait pénétrer dans les dessous d’un trafic de drogue international qui se déroule entre Marbella, en Espagne, et la région parisienne, rapporte l’AFP. Au programme, des meurtres, des cadavres à éliminer et le principe du go-fast, ces voitures qui roulent à tombeau ouvert pour transporter rapidement de grandes quantités de drogue en passant par les autoroutes.

 

En abordant un tel sujet, Pierre Pouchairet sait de quoi il parle pour avoir côtoyé de près le milieu des trafiquants de drogue. Mais il a également au cours de sa carrière été faire un tour à Beyrouth ou encore à Kaboul, toujours dans le cadre du contrôle du trafic de drogue.

 

Ce roman policier a été distingué par un jury de vingt-deux membres issus de la police, de la justice et du journalisme. Un premier tirage de 50 000 exemplaires a été prévu par l’éditeur Fayard pour faire face à la demande des lecteurs.

 

C’était certainement la dernière fois que ce prix se tenait au sein de la célèbre adresse parisienne de la police judiciaire, le 36 quai des Orfèvres, car la PJ déménagera en 2017 dans le XVIIème arrondissement de Paris.