Le Prix Erasmus 2016 décerné à Dame Antonia Susan Byatt

Cécile Mazin - 18.01.2016

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Prix Erasmus - Antonia Susan Byatt - écrivaine britannique


La Fondation Praemium Erasmianum a attribué le prix Erasmus 2016 à l’écrivaine britannique Dame Antonia Susan Byatt (1936). Celle-ci a été primée en raison de son exaltante contribution au « life writing », genre littéraire englobant le roman historique, la biographie et l’autobiographie. Le jury décrit A. S. Byatt comme une conteuse née ayant un sens aigu des relations humaines tant dans sa vie publique que privée.

 

A. S. Byatt, © Trevillion

 

 

Antonia Susan Byatt a écrit des dizaines de romans (historiques), de biographies, de nouvelles et d’essais critiques. Ses nombreux ouvrages témoignent d’une grande érudition, d’un incommensurable plaisir d’écrire et d’une très vive imagination. Son œuvre transcende les frontières du style et du contenu. Elle couvre une large palette de genres, formes et thèmes littéraires. L’écrivaine plonge le lecteur dans l’histoire de la pensée européenne en prenant pour point de départ les grandes interrogations de la science, de l’histoire et de l’identité.

 

L’influence de l’art sur la vie, la magie et le réalisme, et la difficulté de concilier ambition et famille figurent au nombre des thèmes récurrents de son œuvre qui met tout à la fois à l’honneur des artistes et universitaires, mais aussi les mythes et contes de fées. Dans nombre de ses romans, et en particulier dans Le Conte du biographe et Possession, elle décrypte l’acte d’écrire une biographie et de mener des recherches.

 

Ce faisant, elle a remodelé à sa façon le genre littéraire que constitue le « life writing ». Parmi ses ouvrages les plus connus figurent Possession, des recueils de nouvelles comme Le Sucre et autres récits, et le roman Le Livre des enfants.

 

A. S. Byatt a obtenu de nombreux doctorats Honoris Causa, dont un de l’Université de Leyde (2010). Elle a aussi remporté des prix littéraires dans le monde entier, parmi lesquels le Booker Prize en 1990. Dans son pays d’origine, elle s’est vu décerner une distinction royale et, en France, elle a été élevée au rang de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2003.

 

Le prix Erasmus est attribué chaque année à une personne ou à une institution qui a apporté une contribution exceptionnelle au domaine des arts ou des sciences humaines. Sa Majesté le Roi est le parrain de la fondation. Le prix Erasmus consiste en une dotation de 150 000 euros. Le prix sera décerné à l’automne 2016.


Pour approfondir

Editeur : Flammarion
Genre : mythologie /...
Total pages : 208
Traducteur : laurence petit
ISBN : 9782081202634

La fin des dieux

de Antonia Susan Byatt

En pleine Seconde Guerre mondiale, tandis que les bombes pleuvent sur l'Angleterre, une jeune fille est évacuée à la campagne. Elle a bien du mal à comprendre le chaos qui l'entoure, mais un livre de mythes scandinaves va venir bouleverser sa vie. Elle découvre un univers où une meute de loups poursuit inlassablement le soleil et la lune, un serpent gigantesque hante les profondeurs et des dieux se livrent à une bataille sans merci, détruisant la planète par leur inconscience. A S Byatt crée avec La Fin des dieux un conte puissant et prophétique qui interroge notre propre mortalité.

J'achète ce livre grand format à 17 €