Le Prix européen Cévennes et ses 10 romans de 2009

Clément Solym - 25.02.2009

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - europe - prix - Cevennes


Le prix Cévennes du roman européen avait pour but l'an dernier de combler un vide laissé dans le paysage littéraire : en effet, aucune récompense paneuropéenne ne primait un ouvrage traduit en français et publié au cours des 14 mois précédents la date d'entrée en lice du jury. Pas compris ? Faites un tour sur le règlement, vous en apprendrez plus.

Depuis 2007, donc on rattrape le retard, et les dix librairies indépendantes qui se sont placées sous l'égide de la boutique Sauramps se retrouvent pour cette 3e édition, avec une liste de dix candidats. Ajoutons que cette année, six autres libraires se joignent aux réjouissances.

Ainsi, les sélectionnés sont :
  • Le soldat et le gramophone, de l’Allemand Sasa Stanisic (Stock)
  • Tête de chien, du Danois Morten Ramsland (Gallimard)
  • L'éclat dans l'abîme, de l’Espagnol Manuel Rivas (Gallimard)
  • Courir, du Français Jean Echenoz (Minuit)
  • Une éducation libertine, du Français Jean-Baptiste Del Amo (Gallimard)
  • Quelque chose à te dire, du Britannique Hanif Kureishi (Bourgois)
  • Chaos calme, de l’Italien Sandro Veronesi (Grasset)
  • Jérusalem, du Portugais Gonçalo M. Tavares (Viviane Hamy)
  • Éloge des voyages insensés ou l'île, du Russe Vassili Golovanov (Verdier)
  • Melnitz, du Suisse Charles Lewinsky (Grasset)
Magnifique... mais direz-vous, deux des titres sont écrits en français, non ? Oui, absolument, mais comme il s'agit d'un prix européen et que la France est en Europe, voilà qui explique leur présence. Logique, non ?

Bon, alors on poursuit : le prix sera remis le 13 juin dans cette magnifique ville d'Alès, située dans le Doux département du Gard, en Somme. Doux Gard Somme, c'est un moyen mnémotechnique pour se souvenir des numéros des départements, qui sont 25, 30 et 80. Voilà pour la pause géographie.

Enfin, le vainqueur touchera 20.000 € de récompense et son traducteur 5000 €. Que du bonheur. Dans le jury, comme toujours merveilleux et lucide, on verra figurer cette année éditeurs et écrivains, avec René de Ceccatty, Alberto Manguel, Georges Nivat, Pierre-Yves Petillon, Margot Dijkgraaf, Takis Theodoropoulos et Geneviève Brisac.

Les librairies prenant part à ce prix sont donc Sauramps à Montpellier et à Alès, Mollat à Bordeaux, Ombres blanches à Toulouse, Passages à Lyon, Dialogues à Brest, Maison du livre à Rodez, L'Armitière à Rouen, La Galerne au Havre, Folies d'encre à Montreuil et Le Comptoir des mots à Paris. On ajoute cette année L’échappée belle à Sète, Le Rouge et le Noir à Saint-Chély-d’Apcher, Goyard à Nîmes,Teissier à Nîmes, Place Média à Narbonne et Torcatis à Perpignan.