Le Prix Giono 2019 remis à Jean-Luc Coatalem pour La part du fils

Antoine Oury - 19.11.2019

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Jean-Luc Coatalem - La part du fils livre - Prix Giono 2019


Le Prix Jean Giono 2019 a été décerné ce mardi 19 novembre à Jean-Luc Coatalem pour son livre La part du fils, publié par les éditions Stock. Décerné au meilleur « raconteur d’histoires », le Prix Giono récompense un ouvrage en français laissant une large place à l’imagination, dans l’esprit de Jean Giono.
 


Créé à l’initiative de Monsieur Michel Albert, Président des Assurances Générales de France, en 1990, le Prix Jean Giono a été ensuite repris par la Maison Yves Saint Laurent, en 1992. Il est présidé de droits par Sylvie Giono et l’ a été par Pierre Bergé jusqu’à son décès, en 2017.

Le résumé de l'éditeur pour La part du fils :
 

Longtemps, je ne sus quasiment rien de Paol hormis ces quelques bribes arrachées. « Sous le régime de Vichy, une lettre de dénonciation aura suffi. Début septembre 1943, Paol, un ex-officier colonial, est arrêté par la Gestapo dans un village du Finistère. Motif : “inconnu”. Il sera conduit à la prison de Brest, incarcéré avec les “terroristes”, interrogé. Puis ce sera l'engrenage des camps nazis, en France et en Allemagne. Rien ne pourra l'en faire revenir. Un silence pèsera longtemps sur la famille. Dans ce pays de vents et de landes, on ne parle pas du malheur. Des années après, j'irai, moi, à la recherche de cet homme qui fut mon grand-père. Comme à sa rencontre. Et ce que je ne trouverai pas, de la bouche des derniers témoins ou dans les registres des archives, je l'inventerai. Pour qu'il revive. »   J.-L.C.


Le jury du prix Jean-Giono réunit Tahar Ben Jelloun (de l’Académie Goncourt), Paule Constant (de l’Académie Goncourt), Franz-Olivier Giesbert, Gilles Lapouge, Pierre Pain, Franco-Maria Ricci, Yves Simon, Frédéric Vitoux (de l’Académie française), David Foenkinos, Marianne Payot et Sylvie Giono. 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Stock
Genre : littérature
Total pages : 262
Traducteur :
ISBN : 9782234077195

La part du fils

de Jean-Luc Coatalem

Longtemps, je ne sus quasiment rien de Paol hormis ces quelques bribes arrachées." Sous le régime de Vichy, une lettre de dénonciation aura suffi. Début septembre 1943, Paol, un ex-officier colonial, est arrêté par la Gestapo dans un village du Finistère. Motif : "inconnu". Il sera conduit à la prison de Brest, incarcéré avec les "terroristes", interrogé. Puis ce sera l'engrenage des camps nazis, en France et en Allemagne. Rien ne pourra l'en faire revenir. Un silence pèsera longtemps sur la famille. Dans ce pays de vents et de landes, on ne parle pas du malheur. Des années après, j'irai, moi, à la recherche de cet homme qui fut mon grand-père. Comme à sa rencontre. Et ce que je ne trouverai pas, de la bouche des derniers témoins ou dans les registres des archives, je l'inventerai. Pour qu'il revive. "   J.-L.C.

J'achète ce livre grand format à 19.00 €