Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Le Prix Goncourt 2017 est remis à Éric Vuillard

Antoine Oury - 06.11.2017

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Prix Goncourt 2017 - Goncourt livre - Éric Vuillard Goncourt


L'académie Goncourt a rendu son verdict ce matin au restaurant Drouant, à Paris, comme le veut la tradition. Éric Vuillard est donc le lauréat du Goncourt 2017, pour son livre L'ordre du jour. Quatre auteurs, deux femmes et deux hommes, étaient en lice pour cette récompense qui fait toujours figure de Graal de la rentrée littéraire. 


Prix Goncourt 2016
Le restaurant Drouant (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Éric Vuillard succède ainsi à Leïla Slimani, lauréate 2016 du Prix Goncourt pour Chanson douce (Gallimard). C'est Didier Decoin, secrétaire général de l'académie Goncourt, qui a annoncé le nom de la lauréate. L'académie rassemble Tahar Ben Jelloun, Paule Constant, Francoise Chandernagor, Bernard Pivot, Virginie Despentes, Didier Decoin, Philippe Claudel, Pierre Assouline, Éric-Emmanuel Schmitt et Patrick Rambaud.

Rappelons que le Prix Goncourt est doté d'un chèque de 10 €, mais qu'il est surtout le synonyme d'un éclairage médiatique important, crucial pour les ventes de livres à l'approche de Noël. Au sein de la pléthore de prix de la rentrée littéraire, il fait partie de ceux qui génèrent le plus de ventes, même si le Goncourt des Lycéens le double souvent.

Éric Vuillard a remporté la mise avec 6 voix au troisième tour de scrutin.
 

Le romancier fut félicité plus longuement, dans un communiqué de presse, et en fin de journée, par Françoise Nyssen, ancienne patronne de la maison Actes Sud, désormais ministre de la Culture : « En 160 pages, Eric Vuillard nous fait visiter les coulisses de l’histoire. Son regard a su admirablement identifier et donner à voir ces détails qui permettent de mieux comprendre le drame du XXe siècle dans son ensemble. »

Pour sa dernière sélection, l'académie Goncourt avait retenu 4 ouvrages :

Bakhita, de Véronique Olmi, Albin Michel
L'art de perdre, d'Alice Zeniter, Flammarion
Tiens ferme ta couronne, de Yannick Haenel, Gallimard
L'ordre du jour, d'Éric Vuillard, Actes Sud

Ah, et bon appétit bien sûr...
 

Le résumé de l'éditeur pour L'ordre du jour :
 

L'Allemagne nazie a sa légende. On y voit une armée rapide, moderne, dont le triomphe parait inexorable. Mais si au fondement de ses premiers exploits se découvraient plutôt des marchandages, de vulgaires combinaisons d'intérêts ? Et si les glorieuses images de la Wehrmacht entrant triomphalement en Autriche dissimulaient un immense embouteillage de panzers ? Une simple panne ! Une démonstration magistrale et grinçante des coulisses de l'Anschluss par l'auteur de Tristesse de la terre et de 14 juillet.

 

Le maire d’Arles, Hervé Schiavetti, s’est d’ailleurs félicité de cette récompense reçue par la maison d’édition installée dans sa ville : « Cette nouvelle reconnaissance par le plus prestigieux des prix littéraires permet de mesurer le chemin parcouru depuis la création d’Actes Sud en 1978 par Hubert Nyssen. Le premier prix Goncourt d’Actes Sud remonte maintenant à treize ans et à l’époque c’était la première fois qu’un éditeur non parisien le remportait. »




Éric Vuillard - L'ordre du jour - Actes Sud - 9782330078973 - 16 €
 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones.
 

Les prix de la rentrée littéraire 2017

 

Rentrée littéraire 2017, la fashion week des libraires