Le Prix Israël de littérature dans la tourmente

Victor De Sepausy - 19.02.2015

Culture, Arts et Lettres - prix - Israël - Benyamin


Le Premier ministre israélien a semé à zizanie au sein du Prix Israël de littérature.  Benyamin Netanyahou a en effet choisi d'écarter trois membres du jury de ce prix au prétexte de leurs positions critiques prises face à la politique actuelle de l'Etat d'Israël, rapporte l'AFP.

 

Cette décision a poussé l'écrivain israélien David Grossman à retirer sa candidature pour ce célèbre prix littéraire. Il faut dire que Benyamin Netanyahou n'y va pas de main morte quand il critique les membres du jury de ce prix. Il juge même que ce jury a contribué à choisir ces dernières années de nombreux « extrémistes et d'anti-sionistes ».

 

Eu égard à sa fonction de ministre de l'Education par intérim, l'actuel premier ministre a le pouvoir de décider qui peut faire partie ou non du jury du Prix Israël. Et Benyamin Netanyahou n'a pas hésité à se saisir de cette possibilité en sortant du jeu les professeurs de littérature Avner Holtzman et Ariel Hirschfeld ainsi que le producteur Haïm Sharir. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.