Le Prix Jean Freustié 2013 sera décerné à Philippe Vilain

Julien Helmlinger - 15.03.2013

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Récompenses - Prix littéraire - Jean Freustié


Le mardi 19 mars, à 19h00 est organisé un cocktail dans les locaux du restaurant parisien La Cagouille, au cours duquel sera remise la récompense dotée de 20.000 €. Et à l'occasion de cette édition 2013, le Prix reviendra à l'écrivain Philippe Vilain, pour son roman publié chez Grasset : La femme infidèle. L'ouvrage a finalement gagné la préférence des jurés, au bout du septième jour de scrutin, parmis une sélection de six titres sélectionnés.

 

 

 

 

Comme le rapporte le communiqué, le Prix a fêté l'an dernier son 25e anniversaire, et demeure l'une des plus importantes récompenses littéraires du printemps, et ce grâce à une donation à la Fondation de France de feue Christiane Teurlay-Freustié, deuxième épouse de l'écrivain. 

 

Le jury du Prix est composé de Patrick Besson, Charles Dantzig, Jean-Claude Fasquelle, Annick Geille, Henri-Hugues Lejeune, Eric Neuhoff, Anthony Palou, Jean-Noël Pancrazi, Frédéric Vitoux, de l'Académie française, ainsi que d'Anne Wiazemsky.

 

La liste des ouvrages sélectionnées se composait de : Une certaine fatigue de Christian Authier (Stock), Rêveurs d'Alain Blottière (Gallimard), Peau d'ogre de Vincent Eggericz (Verdier), Le Temps d'arriver d'Aurélien Manya (Gallimard/L'Arpenteur), Heureux les heureux de Yasmina Reza (Flammarion), et le lauréat La Femme infidèle de Philippe Vilain (Grasset).

 

Si les livres d'Aurélien Manya et Jean-Paul Mari ont également remporté des voix au cours du scrutin, c'est l'écrivain né en 1969 qui l'mporte avec son huitième roman. Il est notamment l'auteur de Faux-père (2008), Confession d'un timide (2010) et Pas son genre (2011).

 

Il succède ainsi à Bernard Chapuis, lauréat 2012 pour son roman Onze ans avec Lou, publié chez Stock.