Le prix littéraire Miles Franklin accusé de franc sexisme

Clément Solym - 23.04.2011

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - sexisme - miles - franklin


Miles Franklin était unE auteurE Australienne (1879-1954) qui a donné son nom à ce grand prix littéraire qu’est le Miles Franklin Littrary Award. Pourtant, les membres du jury sont, pour la deuxième fois, accusés de sexisme.

La première polémique a eu lieu en 2009, tandis que parmi les 5 finalistes du prix, aucune femme n’était présente. Aujourd’hui la liste est encore plus restreinte (notre actualitté) mais ceci n’empêche pas ces dames de se sentir lésées.

Comment sur trois auteurs, aucune femme ?

Les trois finalistes : Chris Womersley pour Bereft, Roger McDonald pour When Colts Ran, et Kim Scott pour That Deadman Dance, sont effectivement tous de la gente masculine, ce qui fait dire à la romancière Sonya Hartnett que le prix devrait plutôt s’intituler le « Males Franklin Litterary Award ».


Sur le net, les sarcasmes fusent : « Je voulais écrire un roman pour le Miles Franklin Litterary Award et puis j’ai eu mes règles, alors j'ai renoncé. » argue une autre plume, Sophie Cunningham.

Messieurs, qu’avez-vous à dire pour votre défense ?

L’universitaire Morag Fraser, l’un des membres du jury se justifie : « les trois livres sélectionnés se distinguent comme des phares [pour la littérature australienne]. […] Ce sont les meilleurs livres et il est de fait qu’ils ont été écrits par des hommes mais si nous commençons à faire nos choix sur la base du genre nous ne respecterions pas la volonté des auteurs. »

Pour la fin de l’histoire, le lauréat devrait être dévoilé le 22 juin.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.