medias

Le Prix Maison de la Presse 2018 revient à Valérie Perrin

Clément Solym - 30.05.2018

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Valérie Perrin cimetière - prix Maison Presse - changer eau fleurs


Pour sa 49e édition, le Prix Maison de la Presse a récompensé le roman de Valérie Perrin, Changer l’eau des fleurs a annoncé Augustin Trapenard sur France Inter. L’histoire d’une garde-cimetière, dans une petite ville de province, qui s’inspire de la mort pour nous parler de la vie.



 

 

Le roman de Valérie Perrin a été plébiscité par Michel Bussi et les membres du jury, qui y voient « un roman sensible, un livre qui fait passer du rire aux larmes avec des personnages drôles et attachants. » La romancière succède ainsi à Philippe Besson, et Arrête tes mensonges, consacré en 2017.

 

Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu'elle leur offre. Son quotidien est rythmé par leurs confidences. Un jour, parce qu'un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l'on croyait noires, se révèlent lumineuses.



Le prix sera remis par Michel Bussi, président du jury de cette année. Écrivain et politologue, mais également professeur de géographie à l’université de Rouen, Michel Bussi a commencé à écrire dans les années 1990.
 

[Extraits] Changer l'eau des fleurs de Valérie Perrin


 

Arnaud Ayrolles, président du groupe NAP, souligne : « Nous sommes très fiers de remettre le Prix Maison de la Presse à Valérie Perrin, dont le roman est une formidable ode au bonheur. Depuis 49 ans maintenant, le Prix Maison de la Presse récompense et révèle des auteurs au grand public à travers nos enseignes, premier réseau culturel de proximité en France ».
 

Au sujet du Prix Maison de la Presse, Valérie Perrin déclare : « Je suis heureuse et honorée de recevoir le Prix Maison de la Presse. Le réseau Maison de la Presse est pour moi synonyme de temps pour soi, d’une parenthèse enchantée au milieu des livres et des journaux, dans une entêtante odeur de papier. »

 

 

 

Valérie Perrin – Changer l’eau des fleurs – Albin Michel – 9782226403049 – 22,50 € 

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.