Le Prix Nobel de Littérature sera décerné jeudi

Antoine Oury - 03.10.2017

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Prix Nobel de Littérature - Prix Nobel Bob Dylan - Prix Nobel 2018


L'Académie suédoise, qui organise et remet le Prix Nobel de Littérature chaque année, a annoncé sur son site que le nom du lauréat pour l'année 2018 sera connu ce jeudi 5 octobre à 13 heures. De l'avis de tous les spécialistes, les académiciens vont choisir une personnalité dont le statut sera bien moins polémique que celui de Bob Dylan. Le choix de l'auteur-interprète avait non seulement soulevé des questions sur sa légitimité, mais le chanteur avait surtout snobé les différentes cérémonies du Nobel.


IMG_4799
(photo d'illustration, Bengt Nyman, CC BY 2.0)
 

Le Prix Nobel de Littérature sera annoncé le jeudi 5 octobre à 13 heures, a indiqué l'Académie sur son site et sur les réseaux sociaux. Les 18 membres qui la composent, issus du milieu des lettres, désigneront le récipiendaire de cette récompense ultime pour les écrivains, décerné à des auteurs de romans, de nouvelles, des historiens, des philosophes et, donc, des artistes-interprètes comme Bob Dylan, l'année dernière.
 

 

À ce sujet, les spécialistes et les bookmakers prédisent un nom bien moins polémique que Dylan, qui avait agité les milieux littéraires autour de la question de sa légitimité à recevoir ce prix. 

 

Parmi les favoris cette année — mais l'Académie aime garder quelques surprises —, on compte l'Italien Claudio Magris, l'écrivain kenyan Ngugi wa Thiong’o, l'auteur canadienne Margaret Atwood — un peu trop mainstream cette année, peut-être — et les éternels Adonis, poète syrien, les romanciers américains Philip Roth et Don DeLillo, les auteurs israéliens Amos Oz et David Grossman, ainsi qu'Ismaïl Kadare (Albanie) et Haruki Murakami (Japon), qui ont probablement cessé d'y croire depuis un moment. On évoque également le romancier chinois Yan Lianke en outsider, cette année.


Chaque année, 350 propositions de lauréats sont envoyées à l'Académie Suédoise. Ces propositions peuvent être envoyées par les membres de l'Académie, bien sûr, mais aussi par ceux d'autres académies similaires, comme l'Académie française par exemple, des professeurs de littérature, d'anciens Nobel ou encore les présidents d'associations d'écrivains significatives dans leurs pays respectifs.

 

Au mois d'avril, une vingtaine de noms sont communiqués par le comité du Prix Nobel à l'Académie, et les 18 membres réduisent ensuite cette liste à 5 noms environ, dont ils étudient les œuvres pendant l'été. Pour que l'élection du lauréat soit validée, celui-ci doit obtenir au moins 9 voix en sa faveur. Le 10 décembre, l'heureux élu ou l'heureuse élue recevra 8 millions de couronnes suédoises, soit 835.000 € environ.

Sur les sites des bookmakers, les tendances placent Ngugi Wa Thiong'o à 4 contre 1, Haruki Murakami à 5 contre 1 et Margaret Atwood à 6 contre 1, si l'on se fie à Ladbrokes. Sur Unibet, Haruki Murakami arrive en tête, tandis que Ngugi Wa Thiong'o termine à 9 contre 2.