Le Prix Québec/Wallonie-Bruxelles de littérature de jeunesse révèle ses lauréats

Camille Cornu - 23.11.2015

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix québec wallonie bruxelles - Alain bergeron pierre-Yves Cezard - mélanie rutten littérature jeunesse


Le Prix Québec/Wallonie-Bruxelles de littérature de jeunesse 2015 est remis à l'auteur Alain M. Bergeron et à l'illustrateur Pierre-Yves Cezard pour Le géant qui sentait les petits pieds (éditions Québec-Amérique), et à Mélanie Rutten pour L'Ombre de chacun (éditions MeMo).

 

 

Cette année, le prix récompensait la catégorie « le premier roman pour les lecteurs débutants ». Une bourse de 3500 $ a été remise à leurs auteurs, ainsi qu'une subvention de 6000 $ pour les éditeurs qui devront l'investir dans la promotion des livres lauréats. 

 

Mélanie Rutten est née en 1974 et vit à Bruxelles, elle a publié de nombreux livres jeunesse aux éditions MeMo. L'Ombre de chacun est paru en 2013 et décrit les parcours croisés d'un cerf mélancolique, d'un chat sportif, d'un petit soldat perdu, d'un lapin pas assez grand et d'une ombre muette.

 

Il aborde avec sensibilité et tendresse des thèmes forts comme la séparation, le divorce et la mort, ou encore le courage, l’entraide et la bienveillance. Ce roman est construit autour d’un univers d’images et de mots intimement liés, et il est empreint d’une grande poésie. Ce récit initiatique est très touchant et s’adresse à un large lectorat.

 

Alain M.Bergeron est né en 1957 et vit à Victoriaville, à Québec. Il a écrit plus de 180 livres dont certains ont été traduits en anglais, espagnol, néerlandais, japonais et coréen. Pierre-Yves Cezard est illustrateur, il avait déjà remporté le prix Paroles et Images avec Rémy Bourdillon dans le cadre des prix du magazine canadien 2015. 

 

Ensemble, ils ont créé Le Géant qui sentait les petits pieds, construit autour d'un univers fantastique et traitant de façon humoristique de l'odeur des pieds. La valeur de l’entraide est bien véhiculée dans ce récit où les personnages sont amenés à résoudre ensemble différents problèmes. La facture très dynamique et colorée du livre fait en sorte qu’il attire l’œil et qu’il se distingue des romans traditionnels.

 

 

Le géant qui sentait les petits pieds from Québec Amérique on Vimeo.

 

 

 

« Le Prix Québec/Wallonie-Bruxelles de littérature de jeunesse s’inscrit dans une riche histoire de collaborations culturelles. Du fait de la langue qu’ils partagent et de leur intérêt mutuel, ces territoires sont de part et d’autre un lieu de diffusion privilégié pour les auteurs. Je félicite chaleureusement les lauréats et je souhaite sincèrement que cette reconnaissance leur permette de propulser leur carrière de chaque côté de l’Atlantique », a commenté la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St Pierre.