Le Prix Sophie Barluet 2019 décerné à François-Michel Le Tourneau

Antoine Oury - 18.02.2020

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - François-Michel Le Tourneau - Prix Sophie Barluet - prix litteraire cnl


Le Prix Sophie Barluet, qui met en avant des ouvrages exigeants et novateurs en sciences humaines et sociales depuis sa création en 2010, a été décerné, pour l'année 2019, à François-Michel Le Tourneau pour son livre L'Amazonie. Histoire, géographie, environnement, publié aux éditions du CNRS.



François-Michel Le Tourneau, auteur de l'ouvrage, est directeur de recherche au CNRS. Ses travaux portent sur l'occupation et l'usage des espaces faiblement peuplés, en particulier l'Amazonie brésilienne. Il s'intéresse particulièrement aux populations traditionnelles et autochtones et à leur rapport à leur territoire. Son dernier ouvrage, Le Jari, géohistoire d'un grand fleuve amazonien, est paru en 2013, aux Presses universitaires de Rennes.

Le résumé de l'éditeur pour L'Amazonie. Histoire, géographie, environnement :
 

"L'Amazonie n'existe pas " : c'est sur ce constat paradoxal que s'ouvre cet ouvrage, pour souligner que la dimension mythique et mythologique de cette région l'emporte souvent sur la réalité géographique. Tout commence par son nom, qui fait référence à une légende tirée de l'Antiquité grecque, à mille lieues du contexte de la forêt équatoriale que les voyageurs du XVIe siècle venaient d'aborder...
Dès leur arrivée, les Européens ont eu du mal à comprendre l'Amazonie, déroutés par l'environnement, tant social que naturel, qu'ils découvraient. Mais plutôt que d'apprendre des sociétés locales à le décoder, ils ont cherché à l'analyser sur la base de leurs références culturelles. La profusion végétale et animale, l'analogie avec l'Eden perdu, les confortèrent dans l'idée que l'Amazonie était une nature vierge et ses habitants, dépourvus de civilisation...



Le prix Sophie Barluet a pour vocation de soutenir des ouvrages exigeants et novateurs en sciences humaines et sociales.Il a été créé en 2010 par le CNL en hommage à Sophie Barluet, disparue en 2007, et dont les nombreux travaux ont alerté l'opinion sur les difficultés de l'édition de sciences humaines et sociales. Il est, depuis 2013, attribué par le CNL, après avis d'un jury attaché au devenir de l'édition de sciences humaines et sociales.

Le prix sera remis à François-Michel Le Tourneau le 19 février prochain au Centre national du livre (CNL). Le jury 2019 du prix Sophie Barluet, animé par Olivier Postel-Vinay, fondateur et directeur de la revue Books, est composé de Michel André, Françoise Benhamou, Jean Lebrun, Jean-Pierre Le Goff, Lorraine de Meaux, Dominique Schnapper, Alain-Gérard Slama et Benoît Yvert.

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Cnrs
Genre : géographie - essais
Total pages : 528
Traducteur :
ISBN : 9782271115980

L'Amazonie ; histoire, géographie, environnement

de François-Michel Le Tourneau

"L'Amazonie n'existe pas " : c'est sur ce constat paradoxal que s'ouvre cet ouvrage, pour souligner que la dimension mythique et mythologique de cette région l'emporte souvent sur la réalité géographique. Tout commence par son nom, qui fait référence à une légende tirée de l'Antiquité grecque, à mille lieues du contexte de la forêt équatoriale que les voyageurs du XVIe siècle venaient d'aborder...Dès leur arrivée, les Européens ont eu du mal à comprendre l'Amazonie, déroutés par l'environnement, tant social que naturel, qu'ils découvraient. Mais plutôt que d'apprendre des sociétés locales à le décoder, ils ont cherché à l'analyser sur la base de leurs références culturelles. La profusion végétale et animale, l'analogie avec l'Eden perdu, les confortèrent dans l'idée que l'Amazonie était une nature vierge et ses habitants, dépourvus de civilisation...

J'achète ce livre grand format à 27.00 €