Le prix Virilo 2011 revient à Eric Chevillard pour Dino Egger

Clément Solym - 08.11.2011

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - dino - egger - chevillard


En contrepoint du prix Femina, le jury du prix Virilo vient de rendre son verdict : c'est Dino Egger (153 pages, 14 €, Editions de Minuit) d'Eric Chevillard qui se retrouve distingué. Resté fidèle depuis ses débuts à sa maison d'édition (avec quelques écarts chez Fata Morgana), M. Chevillard continue son chemin dans des exercices de style bien farfelus. Aussi, dans ce dernier opus, il s'agit de raconter l'existence qu'aurait pu avoir Dino Egger…ce dernier n'étant cependant pas né !

 

Dino Egger 

 

Le jury du prix Virilo a voulu récompenser ce défi relevé « avec brio ». Et, selon les jurés, c'est « un roman qui dépasse l'exercice -ébouriffant- de style et la parodie biographique, pour nous plonger dans une quête sur le sens des vies géniales, au plus près des Monty Python. » Tout un programme…