Le Prix Wepler en couleur : 12 auteur inclassables, mais éblouissants

Cécile Mazin - 09.09.2014

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix Wepler - fondation Poste - récompense livre


Pour cette 17e édition du Prix Wepler-Fondation La Poste, c'est une récidive dans l'action menée par les organisateurs en pérennisant ce qui les a différenciés de bien d'autres prix : le renouvellement intégral du jury, sa mixité de lecteurs et de professionnels, son indépendance, son engagement et son exigence  qui explore sans limites aucune les territoires de la création romanesque, en prenant  le risque d'une langue neuve.

 


 

 

« Nous tenterons encore cette année de mettre en valeur une diversité incomparable d'auteurs et d'éditeurs dont nous espérons contribuer à l'émergence dans l'histoire contemporaine de la littérature. »

 

Douze auteurs nominés qui seront encouragés par un mécénat financier de 10 000 euros pour le Prix et 3 000 euros pour la mention spéciale grâce à la Fondation La Poste, la brasserie Wepler et la librairie des Abbesses. « Douze auteurs inclassables, mais éblouissants, inaccessibles, mais bouleversants… », promettent les organisateurs. 

 

Le prix sera remis le 10 novembre prochain à la Brasserie Wepler.

 

Thierry Beinstingel, Faux nègres, Fayard

Marie-Claire Blais, Aux Jardins des Acacias, Seuil

Sophie Divry, La condition pavillonnaire, Noir sur Blanc/Notabilia

Élisabeth Filhol, Bois II, P.O. L

Jean-Hubert Gailliot, Le Soleil, Éditions de l'Olivier

Hedwige Jeanmart, Blanès, Gallimard

Luba Jurgenson, Au lieu du péril, Verdier

Mathias Menegoz, Karpathia, P.O.L

Fiston Mwanza Mujila, Tram 83, Métaillé      

Sylvain Prudhomme, Les grands, L'Arbalète/Gallimard

Éric Vuillard, Tristesse de la terre – Une histoire de Buffalo Bill Cody, Actes Sud

Cécile Wajsbrot, Totale éclipse, Christian Bourgois éditeur