Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Le réalisateur Mark Osborne nommé chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres

Bouder Robin - 05.05.2017

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - le petit prince mark osborne - antoine de saint exupéry - ordre des arts et des lettres mark osborne


Le 10 mai prochain, Mark Osborne, réalisateur de l'adaptation du roman Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry en 2015, se verra remettre l'insigne de chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres à l'Ambassade de France, à New York. La journée se poursuivra par une discussion autour de l’œuvre de Saint-Exupéry, en compagnie du délégué général de la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse et de l'auteur Stacy Schiff.

 


Le Petit Prince, de Mark Osborne (2015)


 

L'illustre Ordre des Arts et des Lettres comptera à partir du 10 mai un chevalier de plus dans ses rangs : il s'agit de Mark Osborne, réalisateur du Petit Prince sorti en 2015. Bénédicte de Montlaur, conseillère culturelle à l'Ambassade de France, lui remettra l'insigne en reconnaissance de ses travaux cinématographiques – notamment son adaptation animée du Petit Prince en 2015 – et son soutien apporté à la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse, qui aide les enfants à se construire un avenir solide en tant que futurs citoyens.

 

Sous la direction du ministère de la Culture et de la Communication, l'Ordre récompense depuis 1957 artistes, écrivains, et toute personne ayant contribué au rayonnement des arts et lettres en France et dans le monde. L'an dernier, l'acteur Mads Mikkelsen et le musicien Pedro Winter, entre autres artistes, avaient été nommés chevaliers. Après la cérémonie, Osborne participera à une discussion en compagnie d'Olivier de Giraud d'Agay, petit-neveu de Saint-Exupéry et délégué général de la Fondation, et Stacy Schiff, auteure lauréate du prix Pullitzer.

 

Dix planètes supplémentaires à visiter pour Le Petit Prince


L'adaptation du Petit Prince d'Osborne a été dès sa sortie un succès financier et critique dans le monde entier, et a reçu le César du meilleur film d'animation en 2016. Le réalisateur a su y retranscrire tout son amour pour l'auteur français, à travers un long-métrage « beau et fragile », selon les mots du New York Post.

 

Aujourd'hui encore, Osborne continue de porter l'œuvre du célèbre aviateur à travers la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse, dont il est le premier ambassadeur aux États-Unis. Dirigée par François d'Agay, neveu de Saint-Exupéry, la Fondation met en place des projets destinés à donner aux jeunes défavorisés des outils culturels, artistiques ou éducationnels pour les aider à intégrer le monde de demain.

 

La conférence à laquelle prendront part Osborne, Olivier de Giraud d’Agay et Stacy Schiff portera sur la vie et l'oeuvre d'Antoine de Saint-Exupéry. Elle sera présentée en anglais et ouverte au public dans la soirée du 10 mai, à la librairie Albertine (New York).