Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Le Royaume-Uni invité d'honneur de la Foire internationale du livre de Charjah

Antoine Oury - 26.10.2017

Culture, Arts et Lettres - Salons - Foire internationale du livre de Charjah - Royaume-Uni Charjah - Charjah livre


Pour la première fois, la Foire internationale du livre de Charjah, émirat des Émirats arabes unis, accueillera un pays invité d'honneur. Organisé du 1er au 11 novembre 2017, l'événement accueillera en effet le Royaume-Uni, au centre des festivités de cette 36e édition de la Foire du livre de l'émirat.

 

معرض الشارقة الدولي للكتاب Sharjah International Book Fair 25.jpg

La Foire du livre de Charjah (Mostafameraji, CC BY-SA 4.0)

 

Échange de bons procédés : la Foire internationale du Livre de Charjah fait du Royaume-Uni, en cette année 2017, son invité d'honneur, à l'occasion de l'année de collaboration décrétée entre le Royaume-Uni et les Émirats arabes unis. Les Britanniques présenteront leur marché de l'édition, leurs maisons, leurs auteurs ainsi qu'un manuscrit exceptionnel du Coran, conservé à la bibliothèque de recherche Cadbury de l'université de Cambridge.

 

Selon les organisateurs, la Foire du Livre de Sharjah est la troisième dans le monde, en termes de taille et de visites, et la première du monde arabe. L'émir de Charjah, le Sultan bin Mohammed al-Qasimi, a une réputation de bibliophile averti, et s'investit pour faire de l'émirat une capitale du livre. 

 

L'UNESCO ne s'y est d'ailleurs pas trompée, et a nommé Charjah capitale mondiale du livre pour l'année 2019 : « La nomination de Charjah en tant que capitale mondiale du livre, ainsi que les efforts fournis par la ville pour rendre la lecture accessible au plus de gens possible, en particulier les populations marginalisées, en tant que moteur pour l'intégration sociale, la créativité et le dialogue », assurait la présidence de l'organisation en 2017.

 

Le Royaume-Uni a également accueilli Charjah à sa manière, en 2017, à la Foire du Livre de Londres, en remettant à l'émir un « London Book Fair Simon Master Chairman’s Award », sorte d'Oscar de la Foire du Livre. Et ce, pour saluer son engagement en faveur de la lecture et de la culture écrite.

 

Évidemment, l'objectif de ces échanges littéraires se retrouve aussi dans des aspects plus commerciaux : le Royaume-Uni pourra présenter des ouvrages susceptibles de correspondre aux lecteurs de l'émirat, ainsi qu'à ses mœurs. Charjah est en effet régie par la charia, à la base de la législation en vigueur.

 

L'opération séduction de l'émirat de Charjah est complétée par l'ouverture d'une Sharjah Publishing City, une enclave au sein de l'émirat dédiée à l'édition, qui a pour vocation d'attirer des sociétés de l'international, et notamment des marchés anglophones. 

 

Rappelons que Charjah sera le pays invité spécial du Salon du Livre de Paris en 2018, ce qui pourrait valoir à la France un retour de politesse...